4 conseils pour développer son entreprise en 2017 à La Réunion

23 novembre 2016 par Thierry Calderon

Alors que l'année 2016 s'achève dans quelques semaines, il est temps de vous donner chers dirigeants (qui êtes chaque jour plus à nous suivre), 4 conseils à mettre en œuvre pour développer votre entreprise en 2017. Soyons honnêtes, j'ai relu l'article écrit pour 2016 et je me suis dit qu'en "clonant" les idées, j'allais pouvoir m'appuyer dessus. Et que finalement les conseils pour développer son entreprise n'étaient après tout qu'un bon marronnier cher à mes amis journalistes, que la plupart des blogueurs utilisent pour justifier une quelconque expertise supposée ou réelle. En partie, et en partie seulement. En effet, avec la digitalisation qui s'accélère et la concurrence qui s'intensifie, les enjeux liés à la transformation digitale sont ô combien plus importants que quelques "conseils d'ami". Alors, certes ce qui a été évoqué en 2016, à savoir la réduction des coûts, l'amélioration de la relation client, l'adoption d'une stratégie digitale innovante et un management plus participatif/collaboratif sont plus que jamais d'actualité et je vous invite vivement à les prendre en compte, mais pour 2017, je vais en ajouter 4 autres. 

Conseil n°1 : Alignez les objectifs de vos équipes vente et marketing

 

Une des problématiques principales pour le chef d'entreprise est de (ré)concilier les ventes et le marketing. Ils n'ont, en effet,  pas les mêmes objectifs SMART ou ils ne sont pas assez clairs et partagés par tous.

Depuis la nuit des temps (pardon à René Barjavel pour lui piquer son titre dans un article marketing), les vendeurs savent mieux ce qu'est le terrain et le marketing peste contre les commerciaux qui ne comprennent pas les besoins des clients. Et vice versa. L’ alignement des ventes et du marketing serait donc une réponse aux silos, aux manques de coordination et aux préjugés parfois présents entre le service marketing et l'équipe commerciale. Ayant un passé à la fois de marketeur et de commercial, je ne peux que confirmer, car je ne connais que trop bien les critiques acerbes des uns envers les autres et les luttes intestines qui en découlent. 

Mais imaginez que les commerciaux ne se concentrent que sur les leads qualifiés (demande de RV, demande de devis, demande d'essais), et qu'ils fassent beaucoup moins de prospection "à froid" et soient pleinement focalisés sur leur mission : la vente. Et que, dans le même temps,  le marketing s'engage à ne fournir que des leads prêts à la vente, et non plus un fichier excel avec 500 noms, à une force de vente pour les convertir.  Vous en rêvez ? Et bien c'est à présent possible avec des outils modernes et des objectifs partagés.

En effet, en utilisant une méthode adéquate comme l'inbound marketing couplé à du social selling, et en vous aidant  d'un logiciel CRM (Customer Relationship Management) pour garder le contact avec vos prospects  qui ne sont pas encore en phase d'achat, et pour fidéliser ceux qui sont déjà clients, vous allez pouvoir accorder les ventes et le marketing. Cet investissement s'avère efficace sur le court terme et très rentable à moyen terme. Couplé à du marketing automatisé, vous pourrez ainsi personnaliser la relation client et donc mieux vendre. Parfois nommé smartketing, l’alignement marketing-ventes comprend idéalement les éléments suivants :

  • Une définition commune des buyer personas (vos clients types)
  • En amont, une qualification des leads par le marketing permettant un travail efficient des commerciaux
  • Un échange permanent d’information entre les équipes marketing et commerciales
  • Une remontée des besoins et doléances des clients de la part des commerciaux qui serviront à mieux alimenter votre site web (cf #4) et à adapter votre produit ou service 
  • Un traitement des contacts commerciaux efficace et aligné sur le rythme de production marketing de ces leads, le fameux "pipeline" ou tuyau en VF
  • Un accord entre les 2 services pour déterminer ce qu'est un lead et ce qui ne l'est pas

Conseil n°2 : Optimisez votre budget marketing

 

budget marketing.pngEn 2017, si vous n'optimisez pas votre budget marketing, vous travaillerez (et dépenserez) plus pour gagner moins de clients...

Pour maximiser votre ROI (retour sur investissement) et augmenter durablement vos ventes, il faudra se montrer inventif et innover pour laisser la concurrence sur la ligne de départ.

Dans un article précédent, nous vous donnions les 5 clés pour faire les bons choix à l'heure de construire votre budget. En 2017, il sera temps d'adopter les bonnes méthodes qui à terme vont donneront un avantage concurrentiel certain.

 

Conseil n°3 : débutez ou continuez à investir dans votre digitalisation

 

Si vous n'avez pas encore débuté votre transformation digitale, il est grand temps de s'y mettre. Les enjeux pour les entreprises de la Réunion sont immenses et les freins au changement nombreux, mais est-il besoin de le rappeler ? Alors, comment saisir les opportunités et construire un avantage concurrentiel sur son marché avant que votre concurrent ou un nouvel entrant plus agile ne vienne troubler la fête ? 

digitalisation entreprise.pngReporter la digitalisation de votre entreprise ou, pire, nier l'évidence peut, à terme, être fatal pour votre entreprise.  Vous devez donc débuter ou investir pour rompre avec le modèle du passé et intégrer les méthodes et outils technologiques dont l’entreprise a besoin pour faire évoluer le business model

Et ne croyez pas que créer un site Internetoptimiser sa page entreprise sur Facebook ou acheter en ligne, fait de votre  entreprise une entité « digitalement transformée ». Le passage au numérique est un enjeu qui dépasse les frontières de l’entreprise. C’est un projet qui concerne toute la société, les pouvoirs publics et les organisations professionnelles, mais avant tout, vos clients, qui eux ne vous ont pas attendus pour aller sur internet chercher les informations qui les intéresse et solutionner leur problématique. Ce qui nous conduit au point suivant...

 

Conseil n°4 : Ayez un site web digne de ce nom

 

Il y a des faits indiscutables que nous prenons plaisir à répéter : 400 000 Réunionnais "squattent" Facebook. 70,1 % des Réunionnais sont sur internet.  Soit plus de 480 000 personnes de 13 ans et plus selon le dernier rapport Médiamétrie. Et pour plus de 60% d'entre eux, ils prennent leur décision d'achat AVANT de passer en boutique.

Mais pas de panique, avec une bonne stratégie de marketing de contenu, vous pouvez aller chercher ces prospects hors de votre zone de chalandise habituelle, au moment où ils se renseignent sur les solutions à leurs problématiques. Autrement dit, transformer une menace en opportunité !

internet reunion.pngBon nombre de prospects que nous croisons souhaitent faire un site « pas cher » ou juste un « site vitrine » ou « être présent sur le web ». La question qui se pose est de savoir s’ils ouvrent demain un nouveau point de vente physique, choisiront-ils un mauvais emplacement (par analogie un référencement médiocre), pas cher, juste pour être présent et avoir une vitrine ?

Quand on sait ce que coûtent les investissements d’un point de vente physique (magasin, enseigne ou franchise, bail commercial, merchandising, charges, employés, frais de marketing…), risqueraient-ils d’avoir un magasin non rentable, sans stratégie, sans objectifs clairs, sans vision partagée avec les collaborateurs, avec une offre brouillonne ou dépassée ? La réponse est non évidemment.  

Si vous souhaitez savoir ce qu'est un site efficace, nous avons récemment rédigé un article qui vous donne toutes les astuces. Vérifiez enfin ici si votre site internet est armé pour générer du business en 2017.

Selon l'article de Challenges, 42% des TPE-PME n'ont toujours pas de site en France , et vous ? 

 Si vous voulez partager un conseil pour développer son entreprise, n'hésitez pas à laisser un commentaire. En attendant, je vous invite à télécharger gratuitement notre ebook ci-dessous :

 Téléchargez gratuitement notre ebook !

Thierry Calderon

Après 15 ans d'expériences professionnelles dans des secteurs d'activité variés, en France et à l'international, j'ai créé la 1ère agence d'Inbound Marketing à La Réunion et dans l'Océan Indien. J'accompagne les entreprises et les équipes marketing et vente dans leur transformation digitale, en les aidant à trouver des clients via le web (inbound et social selling). L'objectif : la croissance ! A La Réunion, j'ai notamment été Directeur de l’Hôtel Bellepierre****, mené la digitalisation du Groupe Média du Journal de l’île (clicanoo.re, 1er site réunionnais) comme Directeur du Développement ou dirigé le lancement de l'Hôtel Dina Morgabine *** en tant que consultant. N'hésitez pas à me contacter et à nous suivre sur les réseaux sociaux.