L'aquabulle de Laval et La Réunion : analyse d'un bad buzz digital

20 juin 2017 par Gaelle Cealac

Vous n'avez pas pu passer au travers du bad buzz qui agite la toile réunionnaise depuis mardi 20 juin. L'Aquabulle, un centre aquatique situé à Laval (chef-lieu de la Mayenne) a tenté de faire un jeu de mots sur la crise requin qui affecte malheureusement notre belle ile de La Réunion depuis trop longtemps. On décortique pour vous l'analyse de ce bad buzz digital.

C'est quoi un bad buzz ?

Tout d'abord rappelons que le "bad buzz" est un phénomène de bouche-à-oreille négatif, qui a lieu sur le web. Il se peut qu"il soit provoqué ou bien subi par une entreprise, une marque ou un individu.

 

Les faits

Quelle idée a traversé l'esprit du créatif de cette publicité Facebook : "C’est pas La Réunion, mais on n'a pas de requins." ? Vraisemblablement, il aura voulu faire un peu de buzz pour faire connaître son jeu... mais ne s'attendait certainement pas à un tel tollé. 

facebook aquabulle.png

L'idée de départ ? Proposer un jeu Facebook pour faire gagner des Pass et récolter des emails d'internautes. Ce genre de jeu est très fréquent et consiste essentiellement à faire grossir sa base de données

 

Les réactions

Facebook permet de toucher un large public et la publicité a commencé à voyager sur la toile jusqu'à ce que les premières réactions ne surviennent.

 

Les réactions des Réunionnais(es)

Les réactions ne se sont pas faites attendre : à 9h mercredi 21 juin, près de 2 200 Réunionnais(es) avaient laissé un avis sur la Page Facebook d'Aquabulle. Choqués, attristés, énervés, les messages suivants vous montrent l'étendue des émotions :

Les réactions de l'entreprise Aquabulle

Il aura fallu de longues heures pour que le community manager décide enfin de retirer la publicité et la publication à la mi-journée. Les commentaires se sont alors transformés en avis : 

avis aquabulle.png

Nous imaginons qu'une réunion de crise a dû avoir lieu au sein d'Aquabulle en fin de matinée. L'équipe en charge a dû arriver à la conclusion suivante : enlever la publication et poster des excuses :

Les autres réactions

D'après les journaux locaux, Stéphane Fouassin de l'IRT aurait déposé plainte contre Aquabulle et Facebook. L'IRT est même allé plus loin en proposant un jeu Facebook aux habitants de Mayenne (le département de la ville de Laval) pour gagner un voyage... à La Réunion !

 

Les leçons à tirer de ce bad buzz

 

lecon.jpg

 

  1. Mettre en place un système de gestion de sa e-reputation et de veille en temps réél pour savoir ce qu'il se dit sur son entreprise
  2. Favorisez la réactivité, la transparence et le dialogue : le CM d'Aquabulle a mis beaucoup trop longtemps a réagir
  3. Etre préparé en amont à un bad buzz : une stratégie doit être définie au préalable
  4. Répondre plutôt que de rester silencieux sur les réseaux sociaux
  5. Comprendre l’ampleur de la crise pour mieux y répondre

Aquabulle a fait le buzz mais certainement pas celui qu'il espérait. Un bad buzz digital se propage tellement vite à l'heure du 2.0 qu'il faut impérativement être réactif et préparé.

Le digital vous intéresse ? Nous aussi ! Découvrez comment mettre en place votre stratégie digitale à La Réunion en téléchargeant notre guide :

je télécharge le guide de la stratégie digitale

 

Gaelle Cealac

J'évolue dans l'univers digital depuis près de 10 ans en France et aux USA. Outre la gestion de projets de sites Web, je suis spécialisée dans l'acquisition de trafic au travers du contenu (Inbound marketing, content marketing, SEO, blog, médias sociaux) et la génération de leads (call-to-actions, landing pages, marketing automation, lead nurturing). A la Réunion, j'ai été Directrice Digitale de l'agence Nautilus avant de rejoindre Marketing Management IO pour développer l'Inbound Marketing. Je dispense par ailleurs des formations sur les principales problématiques digitales.