Qu'est ce que la transformation digitale de l’entreprise ?

10 juillet 2016 par Thierry Calderon

La transformation digitale est au coeur des priorités comme l'a rappelé Didier Fauchard lors de son discours d'intronisation au Medef Réunion. Si les sites marchands et le secteur touristique restent précurseurs de la digitalisation du commerce, toutes les activités sont - ou seront tôt ou tard touchées - même à la Réunion !

La transformation digitale, kesako?

Parfois appelée transformation numérique (ou digitalisation) , la transformation digitale de l’entreprise est en réalité la numérisation de son activité.

Attention, notez bien que nous parlons de l'intégralité de l'activité de l'entreprise. Et donc pas uniquement de  la « digitalisation « du marketing et de la communication ou du commerce. 

C'est en effet, un processus global, une véritable rupture,  qui intègre toutes les innovations technologiques (CRM, Système d'information performant....) dont l’entreprise a besoin pour maximiser, faire évoluer ou transformer sa chaîne de valeur et son business model.

Cela suppose également son changement de mentalité et une acceptation de la rupture avec le modèle du passé.

La presse et les médias, la publicité ou le tourisme, secteurs que je connais bien,  ou encore la photo ou la formation peuvent en témoigner.

 

Les  4 piliers de la transformation numérique:

Selon Lkconseil, on dénombre 3 piliers faibles (l'entreprise, les pouvoirs publics, les organisations professionnelles) pour un pilier fort, à savoir le consommateur.

  • Pilier n°1 : Le consommateur, pilier fort

Le consommateur a évolué plus vite que les entreprises et ses attentes également. Suréquipé, ultra connecté, mieux informé, et de plus en plus volatile, il est le pilier fondamental de la mutation. Pourtant, les entreprises l'ont oublié en route.

  • Pilier n°2 : Les entreprises, pilier faible

En raison d'une compréhension limitée des défis et des enjeux et du changement de paradigme qui en découle, les entreprises ont du mal à "s'acculturer" à cette nouvelle donne. Pourtant les bénéfices sont certains selon une étude de Capgemini Consulting et du MIT (voir plus bas).

  • Pilier n°3 : Les pouvoirs publics, pilier faible

Les pouvoirs publics n'ont pas été capables de saisir que cette rupture technologique était en réalité un enjeu global de métamorphose de la société, voire une révolution.

  • Pilier n°4 : Les organisations professionnelles, pilier faible

Elles n'ont pas été en mesure de diffuser au plus grand nombre les défis de la mutation et d'évangéliser le message auprès des patrons.

 

To be or not to be, that is the question !

A ce sujet Philippe Arnaud, président de Digital Réunion, l'association des entreprises "2.0",  soulignait le 3 Juin 2016  à l'hôtel Lux :  "les entreprises sont numériques ou ne le sont pas".

Nous allons un peu plus loin. Elles sont numériques ou ne sont plus.

Vous n'y croyez pas ?

  • La nature a horreur du vide : si vous ne faites rien, ne vous inquiétez pas, quelqu’un d’autre le fera à votre place. Un entrepreneur de surcroit, nous confiait il y a peu qu'il souhaitait que tout redevienne comme "avant"...

Nostalgie d'une époque définitivement révolue où La Réunion affichait fièrement des taux insolents de croissance à plus de 6% (voir chiffres Insee  Réunion 2002-2014) et où les consommateurs n'avaient guère le choix.

  • Cela touche tout le monde : ce grand chambardement et dans une moindre mesure « l’ubérisation » (du nom de la société Uber qui met en relation chauffeurs de véhicules légers et utilisateurs) ne touchent pas que la presse, les voyagistes, les hôtels ou les taxis.

Tous les secteurs sont concernés sans exception. Tous.
Et ne croyez pas que vous êtes épargné car « ici c’est différent ». Tôt ou tard, un challenger viendra disrupter votre business model, c’est à dire bouleverser votre marché par l’innovation, qu'elle soit technique, technologique, logistique ou commerciale.

Aucune entreprise n’échappera  à un futur où les consommateurs et les objets sont interconnectés. Chez les dirigeants , cela suscite souvent plus de peur que d'enthousiasme, comme en témoignent les derniers chiffres parus via KPMG :

  • 91% des entrepreneurs ont peur de se faire "ubériser" par de nouveaux entrants 
  • 47 % -et c'est plus grave- pensent que c'est seulement un phénomène passager
  • 31% -et cela nous rassure- pensent que c'est une opportunité
  • 30% déclarent enfin que c'est stratégique et essentiel au développement du business

Pourtant, les défis et les enjeux sont immenses et les freins à lever nombreux . Bonne nouvelle toutefois : l' étude de Capgemini Consulting et du MIT  montre que les entreprises qui ont saisi les opportunités qu'offrent la  transformation numérique ont une profitabilité supérieure de 26% et 9% de revenus aditionnels par salarié. 

Pour en savoir plus, et pour entamer votre mutation, nous vous invitons à télécharger gratuitement notre livre éléctronique (ebook) ci-dessous :

 Téléchargez gratuitement notre ebook !

Thierry Calderon

Après 15 ans d'expériences professionnelles dans des secteurs d'activité variés, en France et à l'international, j'ai créé la 1ère agence d'Inbound Marketing à La Réunion et dans l'Océan Indien. J'accompagne les entreprises et les équipes marketing et vente dans leur transformation digitale, en les aidant à trouver des clients via le web (inbound et social selling). L'objectif : la croissance ! A La Réunion, j'ai notamment été Directeur de l’Hôtel Bellepierre****, mené la digitalisation du Groupe Média du Journal de l’île (clicanoo.re, 1er site réunionnais) comme Directeur du Développement ou dirigé le lancement de l'Hôtel Dina Morgabine *** en tant que consultant. N'hésitez pas à me contacter et à nous suivre sur les réseaux sociaux.