Pourquoi vous dépensez trop d’argent dans vos campagnes Google Ads sans résultats : les 10 raisons

5 août 2019 par Cedric Mace

Le mois d’août commence, la moitié de l’année a bien avancé et il faut optimiser au maximum les dépenses marketing que vous engagez chaque mois !

Aujourd’hui penchons-nous sur le levier de générateur de trafic qui fonctionne le mieux, mais qui est les plus gourmand en dépense, je parle bien de GOOGLE ADS.

Suite à un échange la semaine dernière avec une amie responsable marketing sur ses campagnes adwords, la question qui lui revenait sans cesse était : “comment est ce que je peux être sûr que je ne dépense pas inutilement dans Adwords " ? En regardant ensemble les outils qu’elle utilisait ainsi que ses campagnes, j’ai noté 10 raisons qui pourraient vous aider à déceler si vous ne dépensez pas trop d’argent dans vos campagnes Google Ads sans résultats.

 

1. Vous n'utilisez pas de pages d'atterissage dédiées

 


campagnes-google-ads-page-d'atterissage

Pourquoi c’est une erreur : les pages de votre site Web et les pages de destination de liens sponsorisés ont deux objectifs bien différents.

Bien qu'il puisse sembler que vous économisiez des ressources en utilisant les pages de votre site Web pour les annonces PPC (Pay Per Click), il s'agit d'une erreur coûteuse.

En envoyant les internautes qui ont cliqué sur une de vos annonces sur votre page d'accueil (au lieu d'une page dédiée à une campagne multimédia payante spécifique), vous créez une expérience médiocre pour vos visiteurs effectuant des recherches payantes. Vous ne leur donnez pas ce qu'ils demandent quand ils cliquent sur votre annonce.

Les prospects utilisent les mots-clés sur lesquels vous enchérissez pour une raison. Ils cherchent quelque chose de spécifique. Si, lorsqu'ils cliquent sur votre annonce, ils sont redirigés vers une page générale qui ne parle pas directement de ces mots clés, ils risquent de rebondir et votre argent sera gaspillé.

Par exemple, si vous recherchiez une «formation google Adwords» et que vous cliquiez sur une annonce qui vous dirigeait vers une page présentant les nombreux types de formation proposés par une entreprise, vous seriez à juste titre quelque peu insatisfait.

Lorsqu'un internaute tape dans son moteur de recherche un sujet sur lequel vous investissez pour être vu, donnez-lui exactement ce qu'il veut.

Conseil : Sur quel type de page renvoyer si ce n’est votre page d’accueil ou une page générale ? : Créez une page de destination personnalisée pour chaque campagne multimédia payée que vous diffusez sur le réseau Google.

Pour la recherche susmentionnée, votre page de destination doit présenter une offre offrant une valeur directement liée à la «formation Google Adwords».

Cela peut être un livre électronique ou un livre blanc, mais le mieux serait une vidéo ou un formulaire d’inscription pour plus d’informations sur une formation, ou un webinaire.

 

2. Vous ne mesurez pas le ROI de vos campagnes search

 

Pourquoi c’est une erreur : Ne pas mesurer votre retour sur investissement (ROI) est une erreur fondamentale qui vous fera gaspiller votre budget publicitaire.

Autrement dit, sans mesurer le retour sur investissement, vous ne pourrez pas savoir si vous gagnez ou perdez de l'argent : êtes vous à minima rentable ? dégagez-vous un bénéfice ?

S'assurer que vous avez une mesure précise du montant qu'il vaut la peine d'investir dans les médias payants constitue la première étape vers des améliorations financières de votre compte.

Que faire à la place : installer, maintenir et améliorer en permanence une plate-forme d'analyse de données.

Pour beaucoup de nos clients, Google Analytics est un excellent point de départ.

Assurez-vous d'installer votre package de données de manière à pouvoir identifier clairement les indicateurs clés liés au retour sur investissement.

À la fin de la journée, vous voudrez voir combien d'argent vous avez dépensé par rapport au nombre de conversions que vous avez réalisées.

La réduction du coût par conversion est le début de nombreuses optimisations de supports payants et ne peut être réalisée sans une configuration analytique appropriée.

Comment Calculer le ROI de vos campagnes marketing

 

3. Ne pas utiliser les bonnes catégories de mots clés appropriés

 

Pourquoi c’est une erreur : d’un point de vue tactique, ce sont les catégories de mots clés qui déterminent l’ampleur de l’impact de votre annonce sur votre public.

En termes simples, si vous utilisez une catégorie de mots clés généraux, vous atteindrez un grand nombre de personnes. Si vous utilisez un autre type de catégorie, vous ciblerez plus finement votre audience, et in fine, dépenserez plus efficacement.

Utiliser une catégorisation large en cas de correspondance exacte équivaudrait à utiliser «@ ici» dans un canal Slack lorsque vous n’avez besoin que de parler à quelques collègues.

Avec une catégorisation large, votre message sera vu, mais un grand nombre d’entre eux ne sera peut-être pas intéressé.

Que faire à la place: "mappez" vos mots clés sur les parcours de vos clients et recherchez les zones où les deux ne sont pas alignés.

Lorsque vous voyez ces zones, réfléchissez au parcours de vos clients pour déterminer quels mots clés ils rechercheraient à chaque étape du parcours ( on parle de buyer journey en VO), afin de les définir dans votre contenu.

L' alignement des mots clés et du parcours client garantit que vos personas clients et prospects obtiennent en permanence les réponses dont ils ont besoin en face des questions qu'ils se posent. Sans alignement approprié, vous menacez votre image en étant incapable de fournir des réponses aux questions des clients.

 

4. Utilisation non optimale d'un page d'atterissage

campagnes-google-ads- Page pas optimale

Pourquoi est-ce une erreur ? Pensez à votre page de destination de la même manière qu’à votre vitrine ou votre bureau.

À l'instar des enseignes et des bureaux, une page de renvoi peut souvent constituer la première impression qu'un client potentiel a de votre entreprise.

Celui qui atterrira sur cette page se fera une impression instantanée basée sur ce qu'il voit, lit et expérimente.

Une mauvaise expérience lors de l’atterrissage implique généralement une combinaison de graphiques médiocres, de contenu confus et une expérience qui vous laisse vous demander quel était le but initial de la page.

Dans les annonces Google, les pages de destination médiocres ne verront pas beaucoup de résultats car elles effraient ou frustrent les visiteurs.

 

Que faire à la place : Créez des pages de renvoi professionnelles avec un contenu et une expérience utilisateur exceptionnels.

Une bonne page de destination comportera un mélange convaincant de médias (photos ou vidéos) et d’un CTA fort et explicite.

 

5. Vous ciblez un public qui ne vous connait pas

 

Pourquoi c’est une erreur : Parmi toutes les raisons de cette liste, c’est peut-être la plus importante. Si vous ne retenez pas d’autres raisons de cet article que celui-ci, vous arriverez toujours en tête des recherches.

Maintenant, laissez-moi vous mettre en garde. Je ne dis pas que toutes les annonces doivent être des campagnes de remarketing. Je suggère simplement que la création d'annonces dans le but de générer des prospects qualifiés et de les mettre en contact avec des personnes qui ne sont pas suffisamment renseignées sur votre secteur, votre entreprise ou votre valeur, est une recette pour l'échec.

Voici pourquoi :

Si vous ciblez des personnes qui n'ont pas entendu parler de vous avec vos annonces Google, elles ne vous feront probablement pas confiance.

Si elles ne vous font pas confiance, elles ne vous donneront probablement pas leur argent durement gagné. Ne commettez pas l’erreur de parler à des personnes qui ne vous connaissent pas et qui ne vous recherchent pas.

 

Que faire à la place :

Assurez-vous que vos campagnes ciblent des personnes qui ont déjà entendu parler de vous ou qui ont déjà vu votre contenu. Créez des listes d'audience dans Google Analytics, puis redéfinissez-les dans vos campagnes Google Ads.

Une stratégie très efficace consiste à créer des annonces graphiques dans le but d’attirer les visiteurs sur un site Web, d’établir une liste d’audience sur le site Web, puis de faire du remarketing à cette audience.

 


6. Vous n'utilisez pas d'extension dans vos campagnes

 

campagnes-google-ads-Extension-Ads

Pourquoi c’est une erreur ?

Les extensions sont des textes supplémentaires pouvant être joints à vos annonces. Lorsque vous les utilisez, non seulement vous proposez aux internautes plus d'options pour atteindre / compléter leurs intentions, mais vous donnez également une plus grande ampleur à votre annonce.

Cette logique remonte au début de la publicité, pour une bonne raison.

Ils mettent en avant les actions prévues, comme entrer en contact avec les autres et les rendent beaucoup plus faciles à réaliser.

 

Que faire à la place : utilisez des extensions pour donner à votre annonce l’espace nécessaire.

Pour une stratégie plus avancée, déterminez quelles extensions apporteront le plus de valeur aux chercheurs.

Il existe une variété d'extensions, allant des numéros de téléphone aux bons d'achat, aux catégories de produits ou services les plus recherchés. Facilitez l’accès aux pages les plus visitées car il y a de fortes chances que votre audience les recherche également.

Le point fondamental est le suivant : utilisez les extensions qui conviennent le mieux à votre entreprise, mais aussi à votre audience

 

7. Vous n'utilisez pas de mots clés négatifs

 

campagnes-google-ads-negative-keywords

Pourquoi s’il s’agit d’une erreur : les mots clés à exclure sont les mots que vous ne souhaitez pas associer à votre annonce. Les exclure est un excellent moyen de guider la plate-forme publicitaire de Google sur la meilleure manière d’afficher la vôtre.

Autrement dit, au lieu de penser à l’endroit où vous souhaitez que votre annonce soit affichée, pensez plutôt à l’endroit où vous ne le souhaitez pas.

Insérez des mots clés qui empêchent l'affichage de votre annonce pour les recherches que vous ne souhaitez pas associer à votre marque.

 

Que faire à la place : commencez à ajouter des mots clés à exclure de manière organisée et systématique.

Comme vous pouvez l'imaginer, chaque compte doit utiliser certains mots clés à exclure, en plus des mots clés à exclure spécifiques au secteur et aux campagnes.

 

8. Ne pas enchérir sur les mots clés de la marque

 

campagnes-google-ads-mots-cles-marque

Pourquoi est-ce une erreur ? En ne possédant pas de mots clés tels que le nom de votre entreprise, un produit ou service phare, et d’autres termes propriétaires importants, vous nuisez à votre résultat net et à votre réputation.

Les concurrents avisés verront probablement que vous n'enchérissez pas sur vos propres mots clés de marque, puis ils achèteront ces mots eux-mêmes.

Lorsque les concurrents cannibalisent les termes de votre marque, ils apparaissent dans les requêtes de recherche là où vous devriez être. En d’autres termes, lorsque les clients recherchent votre nom, ils voient d’abord les noms de vos concurrents.

 

Que faire à la place : Lancer une campagne médiatique payée de marque.

Utilisez les noms de votre entreprise, vos produits et services phares ainsi que les slogans des marques de commerce pour créer une liste de mots clés.

Une fois que vous avez une liste de termes de marque sur lesquels faire une offre, créez des pages de destination avec une copie de publicité qui dirige les recherches des utilisateurs vers des offres et des informations qui s’appliquent directement à votre image de marque.

Pour la plupart des entreprises, les mots clés de marque sont très bon marché, ils sont donc parfaits si vous faites de la publicité avec de petits budgets.

 

 

1. Vous ne connaissez pas la valeur d'un client ni la durée

(Customer lifetime value: CLV)

 

Pourquoi s’il s’agit d’une erreur : La valeur client à vie est la valeur totale, souvent exprimée en chiffres de revenus ou de profits, qu’un client représente pour votre entreprise au cours de votre relation.

Une fois que vous connaissez votre cible CLV, vous pouvez budgétiser avec précision vos campagnes média payées, en veillant à ne pas dépenser plus pour acquérir un client que vous ne le payez déjà pour le fidéliser

Sans connaître votre CLV, vous ne savez peut-être pas si le prix que vous payez pour vos conversions Google Ads vaut le temps et le capital nécessaires pour les générer.

Cela supprime efficacement toute possibilité d'utiliser une approche basée sur les données. Sans la possibilité d'utiliser une approche basée sur les données, vous devinez littéralement ce que vous devriez faire au lieu de prendre une décision éclairée sur ce que vous devriez faire. Cela conduit à des erreurs coûteuses.

 

Que faire : Calculez le CLV cible pour votre entreprise, utilisez-le pour informer les décisions de campagne pilotées par les données. Il existe différentes formules pour le faire.

Je ne vais pas mentir. Les quelques fois où il m'a été demandé de calculer le juste CLV d'une entreprise, cela a été difficile.

campagnes-google-ads-Customer-life-time-value

1. Votre page d'atterrissage a un faible rapport d'attention


Pourquoi c’est une erreur ?

Le ratio d’attention est l’équilibre entre les «fuites» de votre page de destination et les incitations à l’action.

Les fuites sont des endroits où l'utilisateur peut cliquer et s'éloigner de la page de destination, loin du CTA souhaitée. Bien sûr, vous voulez éviter que vos utilisateurs s'éloignent d'une page de destination que vous payez.

Moins le ration est bon, plus il est difficile de générer des conversions. Le ratio idéal est de 1: 1, mais dans certains cas, j’ai déjà été aussi mauvais que 45 : 1.

Un taux d'attention médiocre est le principal indicateur du fait que la page de destination comporte probablement d'autres zones nécessitant une attention particulière.

Que faire à la place : Enfilez le costume de Mario et réparez vos fuites. Avez-vous un en-tête avec des liens ? Enlevez-le. Bas de page ? Tout lien qui ne contribue pas à une conversion, supprimez-le.

campagnes-google-ads-rapport-d'attention

 

Conclusion

 

Voici les 10 principales raisons pour lesquelles votre compte multimédia payant ne fonctionne pas. Ce sont probablement aussi les raisons pour lesquelles vous ne voyez pas autant de valeur dans vos campagnes médiatiques payées que vous le souhaiteriez.

N'oubliez pas que ces raisons constituent mon top 10, pas le seul Top 10.

Il y a beaucoup de façons de dilapider son argent sur un compte Google Ads. Vous pouvez les éviter en vous tenant au courant des meilleures pratiques professionnelles, en surveillant l'état de santé de votre compte et en créant des annonces qui donnent de la valeur aux internautes.

N'oubliez pas que les choses changent si rapidement que nous sommes toujours des étudiants pour toute initiative de marketing, et qu'il convient de se former en continu, comme le font nos consultants.

Si vous souhaitez être accompagné sur la configuration de votre Google Adwords ou Analytics ainsi qu'une formation sur l’utilisation de ces outils pour votre entreprise, vous pouvez nous prendre RDV ici :

Formations sur mesure Marketing

 

Cedric Mace

Diplômé d’Ecole de Commerce en Marketing International à l’ISEG Bordeaux et d’un MBA en Management à Paris. Cédric s’est spécialisé dans le Digital Marketing en faisant ses armes à Londres dans une startup d’e-commerce. Il évolue auprès de Google et des plateformes d’affiliation afin de tester les solutions génératrices de trafic et de conversion (SEA, SEO, Blog, Emailing, Retargeting). Il se tourne ensuite vers CRITEO qui lui permet d’avoir une vision globale des différents enjeux et accompagne en stratégie ses clients. Réunionnais de naissance, il revient en 2016 pour être acteur de la digitalisation de son île, en conseillant les entreprises locales (Canal+, EDF…) en tant que Directeur Clientèle chez HAVAS. En 2018, il rejoint MMio pour accélérer la digitalisation des entreprises Réunionnaises.

COPYVERIFY