Comment faire pour connaître les utilisateurs de son site internet ?

12 octobre 2018 par Ilyes Benchora

Avoir des visites sur votre site internet est une chose, mais comprendre pourquoi et comment les internautes sont arrivés sur votre site en est une autre. Pour attirer efficacement des visiteurs sur votre site web, vous devez au préalable définir votre stratégie digitale en fonction de vos personas, à savoir votre audience idéaleUne fois arrivé sur votre site, vous devez essayer de capter des informations : l’internaute doit pouvoir s’enregistrer via un formulaire (nom, prénom, adresse email), ou par le biais d’un flux de prospects (pop-up) . C’est un premier pas dans la conversion de vos utilisateurs en prospects mais aussi dans la connaissance de ces derniers. D’autres leviers d’actions existent pour comprendre et analyser les comportements de votre audience. Dans cet article, découvrez comment faire pour connaître davantage les utilisateurs de son site internet.

  

1. Analyser son trafic

Pour commencer, le trafic d’un site internet désigne le nombre de visites sur un période définie.

Générer du trafic (ou audience) fait partie de la base dans la mise en place d’une stratégie d’Inbound marketing. En effet, plus vous aurez de visiteurs sur votre site web, plus vous serez en mesure de convertir une partie de ceux-ci en prospects, pour finir par les transformer en clients.

utilisateurs-site-internet-trafic

 

Plusieurs types de trafics sont à analyser pour connaître d'où viennent les utilisateurs qui arrivent sur votre site. Voici les principaux :

  • Trafic organique : ce sont les visites provenant de requêtes /résultats naturels non payants d’un moteur de recherche. C'est le trafic "gratuit" qui provient notamment de votre positionnement sur Google, grâce au référencement naturel.
  • Trafic direct : il rassemble tous les internautes ayant saisi directement l’adresse ou le nom d’un site web dans la barre d’adresse
  • Trafic "referral ": il comprend tous les visiteurs arrivés sur un site internet depuis un lien apparaissant sur un site tiers (backlink ou rétrolien ou inbound link dans le jargon). 
  • Trafic emails : le visiteur est arrivé depuis un email
  • Trafic social : fait référence au trafic provenant des réseaux sociaux
  • Trafic payant : depuis les résultats payants (SEA) d’un moteur de recherche (annonces payantes créées par des annonceurs / entreprises souhaitant pousser une page de leur site web, ou une application, une localisation ...

En analysant l’acquisition de votre trafic vous aurez une bien meilleure vision sur ce qui a motivé les internautes à venir sur votre site . Ces motivations vous permettront par la suite d’ajuster votre stratégie digitale, de SEO, ou de social selling et d'emailing en conséquence (si vous connaissez leurs motivations, vous pouvez mieux adresser leurs problématiques).

Si une grande partie de votre audience provient du trafic organique, cela montre que vous êtes bien référencé par les moteurs de recherche. Il y a d’ailleurs fort à parier que vous soyez bien positionné en haut des pages de résultats de Google.

 

2. Compléter son analyse sur Google Analytics

 

utilisateurs-site-internet-google-analytics

 Au delà de la connaissance que vous avez sur vos sources trafic, Google Analytics vous permet d’avoir un reporting complet, précis et plus large sur le comportement de vos utilisateurs sur votre site internet.

En effet, comme on peut le voir sur la capture d'écran ci-dessus il existe différentes catégories à analyser concernant votre audience, telles que les :

Données démographiques :

  • Âge : permet de connaître les différentes tranches d'âge de vos utilisateurs
  • Sexe : indique si vos utilisateurs sont des hommes ou des femmes

Centres d'intérêts :

  • Permet d’avoir une idée des centres d’intérêts de vos utilisateurs (exemple : business, lifestyle, social media etc.)

Données géographiques :

  • Langue : précise la langue de vos utilisateurs
  • Zone : permet de segmenter votre trafic en fonction du pays de votre utilisateur

Technologie utilisée :

  • Navigateur et système d’exploitation du support utilisé : il donne le type de navigateur utilisé par l'utilisateur (Chrome, Safari, Firefox), ou le support (PC, MAC, Android, iOS…)

Mobile :

  • Vue d’ensemble : permet de connaître sur quel type d’appareil vos utilisateurs naviguent : mobile, desktop ou tablettes
  • Appareil : indique la marque et le modèle de l’appareil de votre utilisateur.

 

3. Analyser ses KPIs

Pour connaître l’engagement et la conversion de vos utilisateurs, vous pouvez analyser les KPIs (indicateurs de performance ou Key Performance Indicators en VO).

utilisateurs-site-internet-kpi

  • Le CTR : Le taux de clics (en anglais Click Through Rate). Cet indicateur vous permet de mesurer le nombre de clics que votre post, pub ou article a généré. Pour compléter ce ratio avec la performance de votre campagne, il possible de le faire avec le CPC (Coût Par Clic)
  • Le taux de conversion : il correspond au nombre de fois où un utilisateur à rempli un formulaire, téléchargé un contenu premium ou s’est inscrit à une newsletter (ou toute autre action que vous attendez de lui) comparé au nombre d'impressions de la page ou du contenu en question. Cet indicateur est important car il permet de savoir si votre site web convertit vos visiteurs en prospects intéressés
  • Le taux de rebond : il représente la part d'utilisateurs qui quittent une page sans interagir avec. Autrement dit, sans visiter d'autres pages ou sans cliquer sur un de vos CTAs . Si le ratio est trop élevé il serait nécessaire de revoir votre stratégie de contenu qui n'intéresse peut-être pas assez votre persona (ou le lien qui a amené sur votre page). Peut-être que le call-to-action à l’origine du clic n’est pas très explicite, ou le résultat déceptif...

 

4. Mettre en place un robot conversationnel (chatbot en VO)

72 % des interactions avec des chatbots seront réalisées sur des sites "e-commerce" (28% tous autres types de sites confondus). (source les Echos) 

Le chatbot a pour objectif d’apporter des réponses automatiques pré-enregistrées,  à des questions posées dans le chat (en fonction de certains mots clés). Il a pour objectif d'apporter une réponse rapide et pertinente aux visiteurs qui souhaitent  engager une conversation avec vous sur les produits ou services que vous proposez sur votre site. Le chatbot peut au fil de la conversation proposer des sujets complémentaires au visiteur et vous donnera la possibilité de récolter d'autres informations nécessaires au traitement de sa demande. 

 


La connaissance de vos utilisateurs est un élément crucial lorsque vous vous lancez sur internet (en BtoB comme en BtoC). En effet, au delà du nombre de visites quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles, l’important est de connaître le tunnel de conversion de vos utilisateurs et de l’analyser avec les bons indicateurs.

Un site internet qui génère beaucoup de trafic n’est pas obligatoirement un site qui convertit son audience en prospects, et encore moins en clients !

Si vous souhaitez approfondir le sujet n’hésitez pas à télécharger gratuitement notre guide : "Mettez en place une stratégie digitale qui génère du chiffre d'affaires".

Je télécharge le guide de la stratégie digitale

Ilyes Benchora

Futur diplômé de l’école Sup De Co La Rochelle, Ilyes a toujours eu plaisir à s’investir dans le milieu du digital, par l’émergence et les enjeux à venir dans les entreprises. C’est avec nous qu’il a décidé d’apprendre, comprendre et participer réellement à la transformation numérique des entreprises. Conscient également du potentiel de l’Ile dans laquelle il est arrivé adolescent, c’est avec une forte envie qu’il revient à La Réunion pour faire partie de ce challenge : la transition numérique des entreprises locales que notre agence entend accompagner sur cette démarche.