Combien coûte un site internet à La Réunion ?

27 août 2018 par Thierry Calderon

 C’est une question que l’on me pose souvent en rendez-vous : combien “ça”coûte un site internet à La Réunion. Comme ailleurs, on dénombre ici plusieurs dizaines de prestataires, freelance webmasters et développeurs, et autres agences web et digitales répertoriées pour la création ou la refonte de votre site internet. Et comme partout il y en a pour tous les budgets. Mais attention, plusieurs critères sont prendre en compte avant de confier cet enjeu stratégique à n’importe qui. Dans cet article, je vous détaille combien coûte un site internet à La Réunion.

 

Autant vous annoncer d'emblée que les tarifs d'externalisation de cette prestation, évoqués ci-après sont un recoupement de plusieurs sources : d'abord nos clients et prospects, ensuite les freelances, puis quelques agences digitales et agences de communication traditionnelles.

Comme pour l’article où j’évoquais le coût d’un community manager (oui celui qui gère votre compte Facebook entreprise ou Instagram ou Linkedin ou les 3), pas la peine de pester derrière l'écran, sur les VRAIS tarifs pratiqués à La Réunion. Ce n'est pas une étude de marché mais les tarifs généralement constatés sur notre île. Et si vous souhaitez enrichir le débat ou partager votre expérience, n'hésitez pas, bien sûr, à commenter !

Alors cela étant dit, quel est le budget pour concevoir un site web efficace, qui développera le chiffre d’affaires de votre entreprise et répondra aux attentes et questions de vos prospects et clients ? 

cout-site-internet-reunion-achats

En B2C et en B2B, avec plus de 86% des réunionnais de 13 ans et plus, connectés et qui se renseignent et achètent en ligne, il est en effet impensable de ne pas investir. Ce n’est pas une option, c’est un enjeu stratégique de pérennité de votre entreprise voire le relai de votre business model.

Plus de 80% des entreprises en faillite en 2013 n’étaient pas présentes sur Internet rappelle d’ailleurs cet article de La Tribune

 
Vin ou voiture : il faut choisir

Je pourrais parler de l’exemple immobilier. Une maison à Bellepierre avec 3 chambres et 2 salles de bain -vue-mer-, ne coûte pas le même prix que la même au Brulé. Mais en fait, je prends souvent l’exemple du bon vin ou des voitures. On en trouve à tous les prix.

Vous conviendrez qu’une Peugeot 206 de deuxième main (je n’ai rien contre ce constructeur) n’est pas une BMW neuve et ne coûte pas le même prix. Ce n’est pas le même confort, la même technologie ni la même fiabilité. Mais la Peugeot d’occaz’ peut être suffisante selon les objectifs que vous avez.

Pour le vin c’est pareil : un Château Mouton Rothschild semble à première vue identique à un Bordeaux Supérieur à 2,85 €. Pourtant il n’en est rien. Le Bordeaux Supérieur sur le long terme, c’est un peu rapeux et vous ne le sortirez ni au baptême de votre fils, ni pour vos amis. Question d’image de marque.

 

Et sur le web ? Et bien idem. Vous pouvez avoir un site internet pas cher qui fera l’affaire sur le moment mais en soulevant le capot, cela risque de résonner. Et il faudra alors soit tout refaire car cela n’est soit pas évolutif, soit pas adapté à vos réels objectifs (voir plus bas), soit il ne reflète en rien votre expertise, celle qui vous a rendu fièrement leader de votre secteur.

 

“Bon marché, i coûte cher” (proverbe créole)

 

Je reste d’ailleurs surpris par certains commerçants qui me disent investir dans une boutique physique une enveloppe de 500 K€ (pas de porte ou bail, aménagements, vitrines, meubles, merchandising, frais de marketing, enseigne, etc) mais tâtonnent sur le web et misent au mieux 10 000 € (site + stratégie digitale incluse), voire beaucoup moins, avec les ambitions commerciales d'une boutique et une envie de rentabiliser à très (très) court terme. Dans le même temps, ils peuvent pourtant louer un espace publicitaire d’affichage en 4x3 à 30 000 € pour deux semaines ...

Bref, 4 critères nous semblent importants à l’heure de chiffrer le coût d’un site internet à La Réunion. Le devis pour réaliser un site web dépend :

  • du type de site internet à réaliser
  • du prestataire choisi 
  • d’autres critères à prendre en compte que nous allons voir ci-dessous
  • des coûts supplémentaires d’un site internet, à savoir notamment la stratégie digitale 

 

1. Le type de site web :

cout-site-internet-reunion-type-site-web

Il est probable que lorsque vous poserez la question du coût d’un site internet à un professionnel du web, la réponse variera peu : « ça dépend ». Oui, mais ça dépend de quoi au juste ?

Quels bénéfices souhaitez-vous tirer de votre site internet ? Quels sont vos objectifs ? Souhaitez-vous :

 

Le critère temps/homme : le compteur tourne

Plus votre projet sera alambiqué ou ambitieux, plus le volume de travail sera important. La charte graphique, le niveau de qualité du design et du développement sont autant d’éléments qui font tourner le compteur temps/homme. 

Monter un concurrent d’Amazon n’est pas le même projet qu’un site e-commerce local.

 

S’il y a un cahier des charges de 50 pages avec demande de réalisation en “Php mysql” avec système de paiement multiples, CRM et marketing automation , ce n’est pas non plus, la même demande qu’un site vitrine sous Wordpress (voir ci-après) pour un artisan (sans faire offense à cette profession, étant moi-même fils d'artisan).

Si le projet est géré intégralement, sachez que rédiger les contenus, sélectionner les images, remplir les éléments nécessaires au référencement naturel (métas descriptions de chaque page, la balise, titre, H1, maillage interne) prennent beaucoup de temps. Et cet aspect chronophage est souvent négligé soit par méconnaissance du client final, soit car le prestataire veut paraître compétitif sur le devis.

 

“Ah bon ? Les contenus et images ne sont pas inclus ? Et bien je croyais que vous vous en chargiez”

 

Le critère CMS : template ou pas ? 

cout-site-internet-reunion-cms

Vous pouvez tout à fait faire réaliser une création ou refonte de votre site internet responsive (qui se lit sur mobile et tablette) à partir d’un modèle déjà existant (template en Vo) sur un CMS connu (Content Management System ou système de gestion de contenus).

Les plus célèbres sont wordpress, joomla, spip, drupal ou wix, et ne coûtent pas le même prix qu’un site développé sur-mesure.

Notez tout de même qu’avec un CMS qui compte plusieurs milliers de thèmes et d’extensions, on peut tout à fait mettre en ligne un beau site internet.

Il en existe bien sûr d’autres plus “avancés” technologiquement comme Hubspot que nous utilisons pour nous même et qui sont évolutifs (vers le e-commerce notamment). En effet, avec les nouvelles méthodes, comme le GDD (growth Driven Design ou design orienté croissance) le site internet est aujourd’hui comme un chantier permanent, ce qui évite les refontes intempestives et permet de faire parler les données, la fameuse data.Le GDD c’est aussi la garantie d’avoir un site optimisé et à jour en permanence pour générer des prospects. Il permet de construire sa propre base de données en récoltant des informations sur le comportement des visiteurs.

 

2. A qui faire confiance : le professionnel choisi

cout-site-internet-reunion-profesionnel

Un freelance aussi doué et compétent soit-il ne facturera pas la même prestation qu’une agence. Après avoir défini votre cahier des charges et objectifs du site, et suivant votre niveau d’exigence, il faudra investir dans une prestation d’accompagnement complète, donc du conseil.

En effet, le site est aujourd’hui aussi important que la stratégie que vous allez déployer. Le freelance est-il en mesure de vous accompagner sur ce volet ? A-t-il l'expérience et le savoir-faire ?

Idem si vous choisissez une agence : est-elle son propre “premier client” ? Va-t-elle livrer dans les délais promis ? A t-elle des études de cas pour témoigner de ses succès ? Pour le savoir, nous avons listé les critères que vous devez vérifier avant de vous engager.

 

3. Les autres critères qui font le prix d’un site web à La Réunion

cout-site-internet-reunion-criteres

Le design

Un designer est forcément plus cher qu’un modèle déjà appliqué sur lequel vous apposerez juste votre logo et votre charte graphique. S’il faut créer des maquettes et multiplier les “aller”-retours” pour modifier ces dernières, cela a un coût, parfois “forfaitisé”, parfois en sus.

 

Les options

Plus vous ajouterez d’outils, plus les lignes du devis se rempliront. Par exemple un agenda de réservation pour un hôtel branché à Amadeus (et/ou booking), une newsletter, un formulaire de profilage progressif, un CRM et du marketing automatisé pour vos emailings sont autant d’options qui sont développés et/ou ajoutées pour répondre à vos besoins.

De même, si vous souhaitez faire un site de e-commerce comme c’est le cas d'environ 200 entreprises locales, il faudra compter des modules additionnels tel que le paiement en ligne (Paypal ou Paybox voire Stripe en bidouillant) ou la gestion de la boutique (Woo commerce, prestashop, Shopify pour les plus connus).

S’il faut le relier à votre système d’informations, cela a forcément un coût. S’il faut former les personnes en interne pour l'utiliser aussi.

Enfin s’il faut ajouter le paramétrage additionnel de Google Analytics ou de la Search Console de Google, et que ce n’est pas écrit dans le devis….c’est obligatoirement en sus.

 

4. Les coûts de votre site web après la mise en ligne

 cout-site-internet-reunion

Vous êtes fiers d’annoncer sur la page Facebook entreprise que votre tout nouveau site web est (enfin) en ligne. Hélas après un premier pic d'audience, cela retombe comme un soufflet. Normal. Comme dans un magasin, il ne suffit pas d'attendre le chaland. Si c'était aussi simple....  Il y a donc des investissements à prévoir ensuite :

 

La gestion quotidienne

Comme une boutique physique ou une entreprise, il faut s’occuper de son site tous les jours. Il est vrai que les systèmes automatisés ont amélioré largement l'administration des sites web et que l'on peut programmer pas mal de tâches, mais prenez-le en compte. Ça ne tourne pas tout seul et il faudra y allouer des ressources ou faire sous-traiter à des experts.

 

Le suivi

  • Le devis comprend-il la maintenance et l'assistance ? L’hébergement ? les adresses email ?
  • Avez-vous prévu si votre site s'adaptera aux nouvelles mises à jour des navigateurs, des protocoles de sécurité et du SEO ?

La stratégie : l'essentiel est là

Aussi importante que la création ou la refonte de votre site web, le budget à prévoir pour votre stratégie digitale. Vous n’avez pas d’autres options que créer un blog d’entreprise et de rédiger différents types de contenus dont des contenus premium. Pour qu’il devienne votre meilleur apporteur d’affaires, il faudra faire vivre votre site car il est fort probable que sans être visible sur internet, celui-ci ne rapporte rien ou pas grand chose, comme une boutique avec un mauvais emplacement.

Dans la stratégie il y a également le budget réseaux sociaux à prévoir et achat de mots clés, au moins au début.

 

L’entretien de votre SEO

On voit souvent des prestataires qui proposent ce service à la création du site. Comme pour le vin ci-dessus, tout le monde propose du SEO soit disant inclus. Sachez que comme la vigne, cela demande un entretien de tous les instants. Au delà de l'investissement de départ. Les règles de Google évoluent vite.

 

L’hébergement

 Prenez-en compte les frais d’hébergement de votre site, mais également des autres domaines que vous avez réservés pour protéger votre marque.

 

Le total ? De 300 € à plus de 100 000 € !

 

Oui, à La Réunion un site internet coûte 300 €, 3000 €, 30 000 € ou 100 000 € (voire plusieurs centaines de milliers d’euros)

Bien sûr le tarif importe, mais veillez toutefois à ne pas vous laisser séduire par des prestataires aux tarifs trop bas. A 300 €, ne comptez pas avoir un référencement mirobolant. Vous aurez un site avec quelques pages au mieux pour présenter votre activité. Certes, ce n’est pas cher pour un site vitrine. Mais ça ne rapporte rien au final, car les aspects liés au tunnel de conversion sont pauvres voire inexistants. Ces sites « tout prêts » cachent souvent des surprises.

 
Il y a selon moi un point fondamental dans la création ou la refonte de votre site internet : le retour sur investissement.

Lorsqu’une entreprise investit 500 € et qu’au bout de 2 ans, elle n’a pas réussi à attirer des prospects pour ses commerciaux, et ne compte aucun client transformé, la société a perdu beaucoup de temps (sans compter que ses concurrents ont pu et su investir) et 500 €. Mais si elle investit 50 000 € et qu’au bout d’un an, son site lui a rapporté X nouveaux clients et 200 000€ de CA, son site ne lui a finalement pas coûté cher ! 

Par exemple, pour nous ou pour nos clients, comme Teralta, le site web est le premier commercial de prospection de l’entreprise. Il génère des prospects  de façon industrielle et prévisible et demeure le meilleur apporteur d’affaires.

> Téléchargez l'Étude de cas Teralta

 Vous pouvez comparer par ailleurs les prestataires en demandant leur tarif journalier. Ils varient de 200 € à 1000 € par jour suivant ce que nous avons constaté. Méfiez-vous des agences qui donnent un prix par téléphone… sans avoir évalué le travail à réaliser. Vous imaginez un architecte qui vous donne le prix d’une maison en 5 minutes au téléphone ? A la limite une fourchette ou un “à partir de” me semble plus cohérent.


Vu les enjeux de la digitalisation, investir dans votre site internet est fondamental pour votre business. Plusieurs critères sont à prendre en compte suivant vos objectifs. Gardez en tête que ce n’est pas le coût du site internet qui compte mais ce qu'il rapporte.

Pour en savoir plus , vous pouvez nous contacter ou télécharger gratuitement le guide sur les étapes de la stratégie digitale à La Réunion.

Je télécharge le guide de la stratégie digitale

Thierry Calderon

Après 15 ans d'expériences professionnelles dans des secteurs d'activité variés, en France et à l'international, j'ai créé la 1ère agence d'Inbound Marketing à La Réunion et dans l'Océan Indien. J'accompagne les entreprises et les équipes marketing et vente dans leur transformation digitale, en les aidant à trouver des clients via le web (inbound et social selling). L'objectif : la croissance ! A La Réunion, j'ai notamment été Directeur de l’Hôtel Bellepierre****, mené la digitalisation du Groupe Média du Journal de l’île (clicanoo.re, 1er site réunionnais) comme Directeur du Développement ou dirigé le lancement de l'Hôtel Dina Morgabine *** en tant que consultant. N'hésitez pas à me contacter et à nous suivre sur les réseaux sociaux.