Quel type d'enchères pour mes publicités Facebook à la Réunion ?

19 décembre 2017 par Alexandre Robin

Votre Direction Marketing vous a fixé plusieurs objectifs, mais ne savez pas vraiment comment les atteindre grâce aux campagnes de publicité Facebook et les publications sponsorisées. Vous confiez peut-être votre page Facebook Entreprise à une agence et souhaiteriez savoir comment celle-ci opère ?
Nous vous détaillons dans cet article quel type d’enchères choisir pour vos publicités Facebook à La Réunion.

 

Entre CPM ou CPC, quelles sont les différences ? 

 

1. Le Coût Par Clic (CPC)

Le CPC est le coût pour un clic sur votre publication (clic sur un lien). Fin 2017, le CPC moyen sur Facebook était de 1,36$ tous secteurs confondus (soit 1,15€). En d’autres termes, pour un budget de 20€, votre publication s’affichera jusqu’à l’obtention de 17 clics.

20 € / 1,15€ = 17,39

 

encheres-facebook-cpc

(source Wordstream)

 

2. Le Coût Pour Mille (CPM)

Le CPM est le coût pour 1000 affichages de votre publication. Début 2017, celui-ci avoisinait les 5,95$ en moyenne mondiale (soit 5,01€). Un budget de 20€ sera donc atteint une fois que la publication aura été affichée 4000 fois.

20€ / 5 x 1000 = 4000

 

Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises raisonnent en CPM car lié à une exposition (sûrement des vestiges des premières actions de publicité en ligne), mais ce n'est plus la raison d'être du digital : votre objectif est de convertir un internaute ; le CPC, ou même le Coût par Action (CPA, le coût pour une action /voir plus bas) sont beaucoup plus efficaces. 

 

Faut-il choisir le CPC ou le CPM pour mes publications Facebook ?

 

1. Pour quel type de publicités choisir le CPC 
Au premier abord, il est logiquement plus intéressant de partir sur du CPC, car le budget est dépensé pour un groupe de personnes qui a manifesté un réel intérêt, de l’engagement en cliquant sur votre publication. Mais attention, le CPC n’est valable qu’avec les objectifs publicitaires suivants (source) :
  • Trafic : envoyer des prospects à convertir vers votre site web ou votre application mobile
  • Obtenir plus d’interactions avec vos publications Facebook
  • Obtenir plus de “j’aime” sur votre page Facebook
  • Obtenir plus de réponses à vos événements .
  • Installations d’applications
  • Créer des publicités qui montrent automatiquement les produits de votre catalogue en fonction de votre audience cible.

Une enchère au CPC est donc recommandée si votre objectif est la création de trafic.

 

Facebook optimisera dans ce cas précis la diffusion de vos annonces pour obtenir un maximum de clics. Le taux de clic de vos publicités vous permettra d’évaluer si vos annonces ont un impact sur l’audience que vous aurez sélectionnée.

 

2. Pour quel type de publications choisir le CPM

Si votre objectif est un objectif de notoriété, de visibilité, il est préférable d’opter pour une enchère au CPM car celle-ci est basée sur le nombre d’impressions. Attention cependant à ne pas confondre notoriété et génération de prospects : être plus visible ne signifie pas forcément être plus efficace car vous ne touchez peut-être pas les bonnes personnes. Facebook n'est pas non plus un media pour relayer une déclinaison de vos campagnes d'affichages en 4*3. 

 

3. Pour une optimisation plus poussée, il existe aussi l’enchère au CPA

Si votre objectif est la conversion, vous pouvez également opter pour des enchères au CPA : Coût Par Action (coût par conversion). 

Pour tracker ces conversions, vous devrez de votre côté (ou votre équipe technique, votre webmaster) ajouter un pixel de conversion sur votre site (ou blog) afin de traquer le comportement de l’internaute après l’affichage de l’annonce.

Facebook, lui, optimisera de son côté la diffusion de vos annonces pour obtenir un maximum de clics susceptibles de générer les conversions, objectifs que vous vous êtes fixé : ventes, téléchargement d’un contenu premium, inscription à une newsletter.

 

La moyenne mondiale du CPA tous secteurs confondus en 2017 est de 18,68$ (soit 15,79€)

encheres-facebook-cpa

(source Wordstream)


 

En conclusion, il n'y a pas de type d'enchère miracle, mais plutôt des types d'enchères adaptés à chacun de vos objectifs et de vos budgets.

Pour aller plus loin dans votre réflexion, n'hésitez pas à consulter notre page "Facebook pour les entreprises à La Réunion". Vous pouvez également télécharger gratuitement notre guide complet : 

guide facebook entreprises reunion

Alexandre Robin

Après quelques années passées à étudier le Marketing, la Communication, et l'e-Commerce sur les bancs de l'IDRAC Montpellier et de l'ESC Toulouse, j'ai fait mes armes dans des structures variées : une pincée d’intranet chez Pierre Fabre, une bonne dose de digital (SEA, SEO, Social, UX/UI) sur Londres et beaucoup de CRM et de Conseil en SSII sur Paris. Mes postes de Chef de projets au sein d’entreprises internationales, start-ups, et éditeurs m'ont permis d’acquérir une vision globale des différents enjeux et leviers efficaces pour vous accompagner dans votre digitalisation.