Créer un site sur le CMS HubSpot en adoptant la méthode Growth-Driven Design

12 juin 2019 par Loïc Burdet-Aulas

La question du site internet demeure une problématique majeure pour les entreprises.

Pièce centrale des stratégies digitales et notamment de l’inbound marketing, le site doit à la fois, être le vecteur de votre message pour vos personas, permettre à vos visiteurs de naviguer intelligemment, proposer le contenu adéquat et enfin, être acteur dans les objectifs marketing à atteindre.

En tant qu’agence partenaire HubSpot, nous déployons les stratégies inbound marketing via l‘outil de cet éditeur bien connu des marketeurs et créons naturellement les sites avec le CMS HubSpot. Nous allons vous démontrer comment et pourquoi le logiciel CMS HubSpot peut amener une réelle valeur ajoutée à votre entreprise notamment grâce au Growth-Driven Design (GDD).

 

1. Pourquoi utiliser le CMS HubSpot ?

Aujourd’hui, de notre point de vue, créer un site internet doit répondre à 4 enjeux majeurs :

  • Performance : La performance est au rendez-vous avec des gains de 10% à 15% par rapport à un site sur WordPress par exemple.
  • Sécurité : La sécurité de l’hébergement est assurée par HubSpot et ne nécessite aucune maintenance.
  • Agilité : le CMS est intuitif et permet une prise en main rapide pour les marketeurs, quant aux développeurs, ils n’ont pas de mal à le faire évoluer. Parmi les petits plus, A/B testing et Smart content (contenu “intelligent” affiché en fonction de critères prédéfinis) sont disponibles sur l’ensemble des pages du site.
  • Ergonomie : L’ergonomie du site c’est sa capacité à fournir l’information que recherche l’internaute au moment où il la cherche ou à guider l’internaute dans son parcours.

 

C’est notamment en s’appuyant sur ces aspects particuliers, que le choix d’Hubspot prend tout son sens.

HubSpot CMS répond à ces critères essentiels et permet donc aux entreprises de créer un site internet sur un socle solide, performant et évolutif. La valeur ajoutée c’est aussi le fait que ce soit le seul CMS du marché à être connecté nativement à un CRM, gratuit qui plus est.

Les bases sont plantées, voyons ensemble une méthode agile pour créer ou refondre des sites internet que nous avons éprouvée sur de nombreux clients et notamment sur le site Beauté Bien-être pour lequel d’ailleurs nous avons conçu une étude de cas “Exemple de réussite d’Inbound Marketing” que vous pouvez retrouver ici :

etude-de-cas-Beaute-bien-etre-reunion

 

2. Créer un site de manière agile avec le Growth-Driven Design

La conception d’un site peut être une étape compliquée pour les entreprises, voire déceptive. Certes, cependant pour s’assurer de la bonne conduite d’un tel projet, la méthode employée est souvent capitale.

Inspiré des méthodes agiles telles que le SCRUM, le Growth-Driven Design propose un processus de création en 3 étapes : stratégie, création et amélioration continue. Voyons plus en détails ce que chaque étape inclut.

 

Définir la stratégie

L’étape « stratégie » du GDD peut-être adaptée en fonction de ce que vous avez fait ou non sur la partie inbound marketing. Pour être efficace, vous devez nécessairement travailler sur les éléments suivants.

Définition de vos objectifs

Les objectifs sont la base de toute stratégie donc doivent forcément être établi en amont de votre projet pour piloter et prioriser les actions qui seront réalisées. Nous rencontrons trop d’entreprises qui minimisent l’impact de cette étape. Quand on leur demande pourquoi ils font un site, pourquoi ils envisageant cette démarche de refonte, peu sont ceux qui sont capables d’afficher de vrais objectifs.

Exemple

  • Métrique 1 : Augmenter la visibilité de notre entreprise en passant le nombre de visiteurs mensuels de 2000 à 10 000 en 1 an ;
  • Métrique 2 : Avoir de la prédictivité dans le pipe commercial en générant 150 leads entrants par mois d’ici 1 an ;

Besoin d’aide pour clarifier la définition de vos objectifs ? Utilisez la méthode SMART.

 

Définition de vos personas et du parcours d’achat

Comment savoir quelle navigation mettre en place sur votre site ? Comment anticiper le message et les contenus à produire ? Quelle identité graphique instaurer sur votre site ? Quelles pages doivent être créées ?

Le moyen le plus simple de pouvoir y répondre et de s’assurer de la bonne réussite d’un projet de site internet est la définition de vos personas et du parcours d’achat associé à chacun d’eux.

hubspot-cms-growth-driven-design-parcours-dachat

Exemple : si votre persona est un directeur industriel qui cherche démontrer une expertise métier forte ou alors un responsable financier souhaitant améliorer la rentabilité de ses équipes, la réflexion sera forcément différente. Leur parcours d’achat, leurs problématiques leur sont propres.

Téléchargez ici le guide pour créer votre persona.

 

Arborescence, structure et fonctionnalités

Une fois vos personas et leur parcours d’achat posés, il est maintenant temps de rentrer dans le cœur du site en travaillant sur l’arborescence. L’arborescence doit s’appuyer sur deux principes forts :

  • Guider : le parcours d’achat permet de construire un parcours visiteur pour accompagner vos internautes au mieux dans leur expérience « site ». Il est très important que le visiteur ressente une fluidité dans sa navigation, ainsi qu’une logique.
  • Informer : vous devez adresser le bon contenu au bon moment. Sans une connaissance précise de vos visiteurs et de vos personas, ceci est impossible. Le contenu est une pièce primordiale dans votre site

De plus, une arborescence bien pensée avec des contenus pertinents favorisera votre référencement organique.

Astuce : à cette étape du projet, nous vous conseillons de réaliser un brainstorming avec vos équipes sur le thème « arborescence contenus et fonctionnalités ». Vous classez ensuite les réflexions en trois catégories (navigation, contenu, fonctionnalités) et en trois niveaux (fort impact, moyen impact, faible impact).

A l’issue de ce travail, vous devriez avoir une idée claire de votre structure de site, des éléments de contenu qui le compose et des fonctionnalités que vous allez mettre en place.

 

2. Mettre en place le site internet

Votre stratégie est posée, c’est parti pour le deuxième grand cycle d’un projet site : la conception ! Vous avez, dans la phase « stratégie », défini vos fonctionnalités, vos pages, vos modules (hero banner, testimonials…) et les avez priorisés.

Pour optimiser le travail de conception, nous vous proposons une méthode en trois étapes en fonction de ce qui est fort impactant, moyennement impactant ou faiblement impactant.

Pour tout ce qui est fort impactant, on fait du spécifique :

- Création de zoning et maquettes graphiques ;

- Création des contenus ;

- Création & Développement du site ;

- Création de visuels, images ou iconographies ;

- Intégration des contenus ;

Exemple : dans ce scope on retrouve souvent la homepage, les pages services/produits, les pages de conversion ou encore le blog.

Pour tout ce qui est moyen ou faible impactant, on fait du « re-use » :

- Création des pages avec les modules et templates existants ;

- Intégration des contenus ;

Exemple : parmi les items les moins impactants, on peut retrouver les mentions légales, des pages secondaires…

En procédant de cette manière, vous vous obligez à concentrer vos efforts sur les ressources qui créent de la valeur. Vous maximiser l’impact et diminuer les risques de mettre en place un site non performant.

 

3. Améliorer de manière continue le site internet

 

Que fait-on une fois que le site est en ligne ? Est-ce que le seul fait d’avoir un site permet de travailler l’acquisition, la notoriété, la conversion ?

Ce sont deux questions régulièrement soulevées par nos prospects/clients. Les réponses sont simples : vous devez faire évoluer votre site internet de la même manière que vous devez faire évoluer votre stratégie digitale et pourtant peu d’entreprise le font.

Aujourd’hui, rien n’est fixe ! Tout est mouvant. Alors comment faire en sorte d’être mouvant ? En adoptant les méthodes agiles, d’où l’utilisation du Growth-Driven Design.

hubspot-cms-growth-driven-design-amelioration-continue-site-internet

Une fois le site lancé, vous allez mettre en place des sprints (mensuels, trimestriels) qui seront cadencés en trois temps :

1. Planification : au début de chaque sprint vous allez créer un “backlog”, une liste de tâches, d’actions à réaliser. Cette liste vous allez la prioriser en associant à chaque tâche une hypothèse (H), un objectif (O), un impact (I) et un effort (E). Suite à cela, vous créez pour chaque tâche une carte d’action qui rappelle ces éléments et les hypothèses d’amélioration.

 

methode-gdd-growth-driven-design

 

2. Conception & Développement : une fois vos cartes priorisées, vous pouvez passer à la suite qui est la conception. C’est ici que vous allez créer vos designs (si besoin), créer vos modules, vos templates. C’est LA partie production tant attendue.

 

3. Apprentissage & Transfert des connaissances : La dernière étape du sprint est la phase d’apprentissage et de transfert de connaissances. Nous l’avons vu, chaque action est mesurable et doit donc être mesurée. Il est donc primordial de relever les métriques en surtout de les TRANSFÉRER. Les déploiements de learnings, des bonnes pratiques, des résultats doivent être partagés aux équipes.


Alors convaincu ?

Aujourd’hui, il est très important d’ancrer le site dans votre stratégie digitale. Acquérir du trafic, générer des leads ne peut être fait sans un site performant, évolutif et tourné vers le futur.

Loïc Burdet-Aulas

CTO / Président & CTO Issu d'une formation ingénieur, Loïc a démarré son parcours professionnel avec une première création d'entreprise dans le bâtiment. Après 2 ans de plomberie, électricité, il rejoint Sopra Group en tant que développeur puis chef de projet. En 2015, il fonde Ideagency avec son frère Arnaud dans laquelle il occupe le poste de CTO. Faux geek voire presque faux sportif, MPG et Lyon sont ses deux passe-temps !

COPYVERIFY