Qu’est-ce que le retargeting ?

18 janvier 2019 par Cedric Mace

 Selon des statistiques récentes concernant l’e-commerce, seulement 4% des visiteurs d’un site internet, en moyenne, convertissent lors de leur première visite sur un site web. Cela pose un problème : comment convertir les 96% qui ont quitté mon site sans acheter ?

Le retargeting est un terme marketing par excellence, beaucoup en parlent mais la majorité ne sait toujours pas comment cela fonctionne et à quoi ça sert. On vous explique tout dans cet article.

 

1. Le retargeting est une solution de conversion

 

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que sur un site internet, nous recherchons du trafic. Pour en avoir il y a deux possibilités :

  • soit l’internaute arrive sur le site de manière organique grâce notamment à votre référencement naturel
  • soit vous investissez pour qu’il vienne à vous.

Petit aparté, même si celui-ci arrive de manière organique (et donc non grâce à des campagnes payantes (Facebook, Google …), vous avez tout de même investi à un moment donné pour optimiser votre SEO.

In fine, votre trafic est arrivé sur votre site suite à un investissement, et vous devez le convertir pour obtenir un ROI positif.

 

"96% des internautes quittent les sites internet sans avoir acheté" (Critéo).

 

Si les internautes viennent sur votre site, visitent et partent, votre retour sur investissement sera négatif. Les entreprises cherchent donc à optimiser leur retour sur investissement sur internet en essayant de capitaliser sur les internautes qui arrivent sur le site. En gros, il faut les faire revenir afin qu’ils achètent.

Nous appelons cela le retargeting ! (car vous “re-ciblez” des internautes déjà venus). Comment ? Lorsqu’un internaute vient sur votre site, il accepte (normalement) que votre site dépose des cookies dans le navigateur de l’internaute afin de “suivre anonymement” ses actions.

2. Comment ça marche ?

 

Nous allons prendre un exemple:

Thierry est un internaute qui navigue de sites en sites sur son ordinateur portable pour trouver une tondeuse. Il regarde un certain nombre de produits sur divers sites mais quitte ces derniers sans rien ajouter à son panier et sans passer commande. Quelques heures ou jours plus tard, il voit sur son smartphone des bannières avec des produits qu’il a vus ainsi que des produits similaires qu’il n’avait pas vus. Influencé, il repart sur le site internet en cliquant sur la bannière pour continuer sa recherche ou/et convertir. Voici le retargeting  :

qu'est-ce-que-le-retargeting qu'est-ce-que-le-retargeting

 

 

3. Mais techniquement, comment ça fonctionne ?

 

Vous placez un petit morceau de code discret sur votre site Web (ce code est parfois appelé pixel). Le code, ou pixel, est invisible pour votre site et n’affectera pas les performances de celui-ci. Chaque fois que que Thierry arrive sur la page d’accueil, produit, catégorie, panier et commande, ce petit pixel permettra de déposer un cookie sur son navigateur.

En second temps, lorsque Thierry repartira avec son navigateur sur le Web, un déclenchement via l’outil de retargeting s’activera et achètera en temps réel des espaces publicitaires sur certains sites partenaires de la solution que vous avez choisie pour s’occuper de vos campagnes de retargeting. Le visuel se fera automatiquement avec un ou des produits vus et ajoutera un recommandation en fonction de l’algorithme.

 

 qu'est-ce-que-le-retargeting

 

4. Remarketing et retargeting ?

Sur le papier c’est la même chose. Google le nomme de la même manière. Par contre les pros du retargeting : AdRoll, Criteo, Eperflex … feront la distinction. Le remarketing est utilisé néanmoins pour réengager les audiences mais via email uniquement.

 

5. Quels sont les types de retargeting ?

Il existe divers types de retargeting qui fonctionnent selon le même principe : 

-> Retargeting standard : il consiste à diffuser des annonces génériques auprès de vos visiteurs lorsqu'ils consultent des sites Web et des applications sur le réseau display. Cela peut très bien fonctionner si vous n’avez pas de catalogue produit, ou si vous proposez plutôt des services que des produits.

-> Retargeting dynamique :  plus poussé  que celui susmentionné, car vous allez utiliser votre "flux produits" et diffuser les images des produits en relation avec la navigation de l’internaute.

-> Listes de retargeting pour les annonces du réseau de recherche : il s'agit là de diffuser des annonces auprès de vos anciens visiteurs alors même qu'ils effectuent des recherches sur Google pour les produits et services dont ils ont besoin, après avoir quitté votre site

-> Retargeting vidéo : comme son nom l'indique, il consiste à diffuser des annonces auprès des utilisateurs ayant interagi avec vos vidéos ou votre chaîne YouTube,  lorsqu'ils accèdent à YouTube et parcourent les vidéos, sites Web et applications du réseau display.

-> Retargeting par liste de clients : grâce au ciblage par liste de clients, vous pouvez importer une liste de coordonnées fournies par vos clients. Vous pouvez ainsi diffuser des annonces auprès de ces utilisateurs dans différents produits Google lorsqu'ils sont connectés à Google.

-> Remarketing par email : grâce au captage d’emails au niveau du panier ou via certains outils de captation, il est possible de faire un envoi d'email personnalisé avec le dernier produit vu, ainsi que des recommandations produits complémentaires.

 

6. Comment utiliser cette solution ?

 

Mettre en place cette stratégie peut se faire :

  • Sur Google Ads, vous pouvez mettre en place votre stratégie de remarketing en suivant le tuto ici :  
  • Sur Facebook aussi, vous pouvez implémenter votre pixel et lier votre catalogue produit. Vous sélectionnerez votre audience dans la partie publicité et vous créerez votre campagne de retargeting. Tuto ici 
  • Avec les autres solutions de retargeting, comme Criteo, Adroll, Eperflex, NexPerformance … Ils vous accompagneront pour configurer selon vos besoins . Ces derniers vous permettent un reciblage plus spécifique et pointu en fonction de l’avancée des comportements sur votre site.

 

7. Les niveaux d’engagement :

 

Comme pour Google Adwords, le retargeting fonctionne sous forme de CPC ( coût par clic). Vous pouvez donc optimiser la rentabilité de vos campagnes retargeting en variant les CPC de vos catégories de produits.

La plateforme de retargeting vous permettra également de varier votre CPC par type de prospects :

  • Les Actifs
  • Les Actifs +
  • Les Actifs -
  • Les Paniers Abonnés

Cette catégorisation permet d'identifier les niveaux d’engagement de l’internaute. Il n’aura donc pas le même engagement s’il a uniquement vu la page d'accueil, un certain nombre de produits, ou s’il est allé jusqu'à la page de confirmation de commande.

C’est pour cela que nous faisons une identification de l’engagement :

  • Les Actifs - : la page d’accueil et une 1 autre page
  • Les Actifs : Page d'accueil, 2-4 produits, page catégorie
  • Les Actifs + : Plus de 5 pages et ils sont allés sur la page panier
  • Les Paniers Abonnés : sont allés sur la page panier

 

8. Pour faire des campagnes retargeting dynamique performantes, il faut :

 

  1. Un bon taggage sur tout le site internet
  2. Avoir un bon flux produits
  3. Choisir son objectif de rentabilité
  4. Segmenter son audience avec un bon CPC
  5. Ajouter des images promotionnelles afin d’inciter votre audience à revenir sur votre site.
  6. Laisser du temps à la campagne pour que l’algorithme puisse apprendre.

 

Attention : les précautions 

Le retargeting est une solution qui capte le trafic arrivant sur votre site. Si ce dernier est peu qualifié, il est peu probable que vous puissiez le convertir.

Cette solution est une grosse machine qui capte de la donnée sur les internautes et va proposer de la recommandation produit en regard de leur historique de produits vus. C’est pour cela qu’il est très important de se lancer sur le reciblage seulement lorsque vous avez un volume de visiteurs important. Certaines solutions de retargeting exigent même un minimum de 30 000 visiteurs uniques mensuels. 

 

Conclusion 

 Votre stratégie de conversion est primordiale pour votre site internet. Utiliser cette solution vous permettra d'optimiser votre retour sur investissement. En revanche, il faudra impérativement définir votre objectif de rentabilité (ROI ou COS, Cost Of Sale en %) afin de gérer vos enchères. Si vous n'avez pas de flux produit, essayez le retargeting standard, il vous montrera un premier retour du reciblage.

Si vous souhaitez aller plus loin et mettre en place une stratégie digitale qui génère du chiffre d'affaires, télécharger notre guide gratuit avec les 7 étapes indispensables !

Je télécharge le guide de la stratégie digitale

 

Cedric Mace

Diplômé d’Ecole de Commerce en Marketing International à l’ISEG Bordeaux et d’un MBA en Management à Paris. Cédric s’est spécialisé dans le Digital Marketing en faisant ses armes à Londres dans une startup d’e-commerce. Il évolue auprès de Google et des plateformes d’affiliation afin de tester les solutions génératrices de trafic et de conversion (SEA, SEO, Blog, Emailing, Retargeting). Il se tourne ensuite vers CRITEO qui lui permet d’avoir une vision globale des différents enjeux et accompagne en stratégie ses clients. Réunionnais de naissance, il revient en 2016 pour être acteur de la digitalisation de son île, en conseillant les entreprises locales (Canal+, EDF…) en tant que Directeur Clientèle chez HAVAS. En 2018, il rejoint MMio pour accélérer la digitalisation des entreprises Réunionnaises.

COPYVERIFY