Refonte de site internet : 6 questions à se poser avant de sauter le pas

12 décembre 2018 par Floriane Mota

La refonte d’un site internet n’est pas un sujet à prendre à la légère : à l’heure du consommateur connecté, un site internet doit être plus qu’une simple vitrine, il doit être votre apporteur de business, un outil qui génère des prospects 24h/24, 7j/7 !

Si vous songez à mettre en place un nouveau site internet en 2019, mais que vous ne savez pas par où commencer, voici 6 questions indispensables à vous poser avant de faire une refonte de votre site internet !

 

1. Quels sont nos objectifs ?

Avant de vous lancer tête baissée, posez-vous les bonnes questions :

  • Pour quelle(s) raison(s) souhaitez vous faire un nouveau site ? Est-ce dicté par un besoin de la direction qui trouve le design dépassé, les fonctionnalités et la technique obsolètes, le référencement naturel inexistant, ou est-ce-que vous souhaitez que votre site devienne votre meilleur apporteur d’affaires et offre de nouveaux services à vos clients, qui eux sont connectés et recherchent des infos en ligne AVANT l'achat ?
  • Avez-vous vraiment besoin d’une refonte de votre site internet ? Ou pouvez-vous faire une amélioration de l’actuel ?

Un site efficace est un site qui génère des prospects (et des ventes si vous faites du e-commerce), pas un site “joli” (qui est de toute façon une notion subjective).

Voici 4 exemples d'objectifs SMART dans le cadre de la refonte de votre site internet :

  • Augmenter les visites du site de 30% au premier trimestre 2019
  • Multiplier le nombre de prospects générés par 2 au cours des 6 prochains mois
  • Apparaître dans les 6 mois, sur 10 mots clés principaux dans les 3 premiers résultats de Google, où se jouent 77 % des clics !
  • Améliorer la durée moyenne de visite sur le site passant de 50 secondes à 3 minutes durant le premier mois.

 

2. Que puis-je apprendre de mon site internet actuel ?

Au lieu de faire un site “à votre goût”, l’objectif est bien de le faire au goût de votre audience, vos personas pour être précis, pour favoriser une bonne expérience utilisateur et générer plus de business.

Pour cela vous identifier les pages et contenus qui fonctionnent sur votre site actuel, et des points d’amélioration est indispensable.

Auditez votre site grâce à Google Analytics :

    • Le nombre de visites et visiteurs par mois et leur récurrence (sont-ils fidèles ?) 
    • Consomment-ils votre contenu sur leur mobiles ou via leur ordinateurs ?
    • Les sources de trafic notamment la part de trafic qui provient des recherches organiques
    • Les pages ayant le meilleur taux de rebond (et le pire)
    • La durée moyenne d’une session
    • Le nombre moyen de pages vues par session
    • Le taux de conversion des pages et des boutons (ou call-to-action)
refonte-site-internet-google-analytics

Basé sur ces critères, isolez les pages qui fonctionnent le mieux et servez-vous en en tant que modèle pour le nouveau site (à ajouter dans votre cahier des charges, CF partie 4).

Conserver ces données d’audit est important : cela vous permettra de comparer les performances de votre nouveau site à l’ancien, une fois lancé.

Si vous pouvez également avoir des retours des retours d’expérience de clients c’est encore mieux. Si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas faire un focus group ?

 

3. Que font mes concurrents et les leaders du marché ?

 

Faire un benchmarking et une analyse des sites internet de vos concurrents, de préférence le leader du marché (si ce n’est pas vous…) est indispensable :

  • Le site est-il présenté par besoin client ou par produit ?
  • Quel design ont-ils ? S’agit-t-il d’un site one-page ou d’un site paginé ?
  • Y’a-t-il des pages ou des outils que votre concurrent propose et dont votre site actuel ne dispose pas ?
    • Par exemple d’étude de cas, de témoignages client, d’une catégorie “presse” ?
    • d’un indispensable blog entreprise : à quelle fréquence publient-ils, quels types de contenus offrent-ils ?
    • les landing pages et bouton d’appel à l’action 
    • D’applications tels qu’un annuaire, un calculateur, un configurateur ou encore un quizz ?

 

4. A quoi ressemble notre cahier des charges ?

 

Le cahier des charges est un élément indispensable pour faire les appels d'offre ou de consultation. Vous devez y intégrer notamment :

  • Le contexte du projet : les objectifs de l’entreprise, les objectifs du site, le ou les personas ciblés (soit votre client idéal), le périmètre géographique du projet..
  • Brief graphique : charte graphique souhaitée et maquettes si vous en avez
  • Brief technique : arborescence du site, le contenu (texte, vidéos, ebooks..), le nombre de formulaires de conversion, des applications web en plus si besoin (connexion au CRM , à l’outil de marketing automation, ERP…)
  • Les prestations attendues, le planning, les délais....
  • Votre budget. Si vous souhaitez en savoir plus sur le budget, consultez notre article sur Combien coûte un site internet à La Réunion.

Voici un exemple de cahier des charges de site web créé par La Fabrique du Net.

 

5. Quel outil choisir ?

 

Si c’est souvent le prestataire qui vous imposera le logiciel qui servira à la gestion quotidienne du site (on appelle cela un CMS ou “Content Management System”), il est fondamental de comprendre que ce logiciel vous suivra tout au long de la vie du site internet. Il convient donc de le choisir avec réflexion !

refonte-site-web-logiciel-cms

Veillez à ce qu’il soit :

  • Adapté à votre activité, par exemple il existe des CMS spécifiques pour le e-commerce (tels que Shopify)
  • Évolutif, c’est à dire un outil qui bénéficie de mises à jour fréquentes pour correspondre aux nouveaux standards techniques et de webdesign (par exemple proposer une interface compatible avec la navigation sur smartphone)
  • Avez une possibilité de coupler votre site internet à votre fichier client (ou CRM) de façon à ce que les formulaires sur votre site alimentent directement votre fichier client ?
  • Un CMS qui est facilement interfaçable avec des logiciels de marketing tels que votre routeur d’emailing, vitre CRM ou de marketing automation ? A ce sujet ,  nous avons choisi le CMS Hubspot, récemment élu meilleur CMS du marché par G2crowd.

6. Quel prestataire choisir ?

 

L’outil va en général de pair avec le prestataire, mais ne l’oubliez pas : la méthode est plus importante que l’outil.

Le prestataire doit avoir un réel rôle de conseil, au delà de la construction du site, il doit vous aider à atteindre vos objectifs : générer du business et/ou apporter des services à votre audience pour la fidéliser !

 Lire aussi : Comment choisir son agence digitale ?

Que ce soit une agence ou un freelance, il y a des questions indispensables à poser :

  • Proposent-ils uniquement un développement de site ou proposent-ils des méthodes qui vous aideront à générer des visites et des prospects sur le long terme ? Demandez s’ils proposent une stratégie de content marketing, la création d’une blog ? Le design d’un tunnel de conversion ? Privilégiez un prestataire qui inclut des méthodes de génération de prospects qui va de pair avec un site internet.
  • Le site et la stratégie digitale sont forcément liés. Un ne va pas sans l’autre. Assurez-vous d’avoir une stratégie et des objectifs clairs AVANT de procéder à la refonte.
  • S’y connaissent-ils en SEO  ? Intègrent-ils un diagnostic et des recommandations de mots clés dans leur livraison ? Une recherche de nom de domaine ? Sont-ils en capacité de livrer un site conforme aux règles du SEO on-site ? Ces points impactent directement votre référencement sur Google. Un mauvais référencement sur Google, c’est un manque à gagner puisque 78% des acheteurs s’informent désormais en ligne avant d’acheter en magasin.
  • Proposent-ils de nouvelles méthodes, comme le Growth Driven Design qui permet d’avoir un site tout le temps à jour et d’adapter la navigation et le contenu du site au visiteur ?
  • Intègrent-ils une formation au logiciel ou allez vous être complètement pieds et poings liés pour mettre à jour le site, créer une nouvelle page ou avoir des statistiques ?
  • Enfin, proposent-ils des études de cas de façon à pouvoir demander un retour d’expérience directement à ces entreprises et savoir en combien de temps vous pouvez espérer avoir votre site en ligne.

 


Avant de vous lancer dans un projet de refonte de site internet, posez-vous ces questions afin de mieux circonscrire le projet : Quels sont vos objectifs business ? Quelles conclusions tirer du site actuel ? Que proposent les leaders du marché ? A quoi ressemble le cahier des charges ? Quel outil et prestataire choisir ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur la stratégie marketing digitale à adopter pour la nouvelle année, consultez notre page dédiée au marketing digital à La Réunion ou téléchargez gratuitement notre guide :

Je télécharge mon guide d'introduction au marketing digital à La Réunion

Floriane Mota

Diplômée d’un Master en Management et Business de Grenoble Ecole de Management, j'ai eu l'opportunité de travailler dans des industries comme Schneider Electric, en tant que chef de projets web, en charge de l'acquisition et la génération de leads. J'ai par la suite rejoint la Silicon Valley pour y découvrir les dernières innovations en marketing digital en collaborant tout d'abord dans une Saas puis à l’expansion d’une start-up de coworking à San Francisco. Passionnée à l'idée d’aider les entrepreneurs en quête de croissance, j'aime booster leur visibilité en ligne, optimiser l'expérience client et utiliser Hubspot pour générer des prospects.

COPYVERIFY