Quel est le taux de clic moyen pour les emailing ?

22 octobre 2018 par Alexandre Robin

Outre la délivrabilité, le taux d’ouverture et le taux de clic sont les deux indicateurs sur lesquels les marketeurs se concentrent après avoir envoyé leurs emailings (newsletters, promotions). Un bon taux d’ouverture signifie que l’expéditeur inspire confiance, que l’objet d’email est percutant. Qu’est-ce qu’un bon taux de clic ? Quel est le taux de clic moyen en emailing à La Réunion ?

 

1. Qu’est-ce que le taux de clic ?

Le taux de clic dans l’emailing est le rapport entre le nombre de clics réalisés sur les liens présents dans votre email, et le nombre d’emails aboutis (délivrés en boîte de réception). Il est à différencier du taux de réactivité qui est lui le rapport entre les clics et le nombre d’ouvertures.

taux-de-clic-moyen-emailing-formule

 

Cet indicateur vous permet d’estimer la pertinence de vos contenus "textes", l’attractivité et la performance de vos visuels et autres infographies, et le positionnement de vos liens (les bons outils d’emailing vous proposent des “heatmaps” de clics” et la répartition des clics sur tous les liens présentés.

 

Ce taux peut se calculer de deux manières : taux unique ou taux cumulé.

  • Le taux de clic unique représente en fait le nombre de cliqueurs (personnes ayant cliqué dans votre email)
  • Le taux de clic cumulé est lui indexé sur le nombre total de clics effectués sur tous les liens de votre email.

 

2. Qu’est-ce qu’un bon taux de clic ?

Contrairement au discours tenu par Otis dans Astérix, Mission Cléôpatre, ou par “Les Inconnus” dans “Les chasseurs, il y a bel et bien “un bon et un mauvais taux de clic”. 

taux-de-clic-moyen-emailing-definition

Si l’on se réfère à la moyenne des taux de clics tous secteurs confondus, un bon taux de clic unique dépasse 3% (Sources multiples : Mailchimp, Sarbacane, Smart Insights, CheetahDigital, NP6). Un mauvais taux de clic sera lui en-dessous de 1%. Certains secteurs, comme la mode et la VAD (Vente à distance) avoisinent les 2,5% (dûs à une fréquence d’envoi supérieure : quotidienne, ou pluri-hebdomadaire).

Si votre taux de clic est inférieur, il y a donc encore un peu de pain sur la planche et vous allez devoir réfléchir à faire de l’A/B testing sur vos emails pour améliorer l’engagement sur ceux-ci :

  • pertinence des contenus “texte” vis à vis de vos personas (ou segments cibles) : intéressant et pas trop promotionnel
  • quantité et placement des visuels : plus vous mettrez d’images, moins le taux de clic sera élevé (source HubSpot)
  • performance des call-to-action sensés collecter les clics : placement, couleur, texte
  • multiplicité des liens : pour améliorer l’engagement sur vos emails.

 

3. Quelle est la moyenne sur votre secteur ?

Selon une étude réalisée par GetResponse et Holistic Email Marketing sur plus de 2150 clients (accessible ici en anglais), voici les moyennes de taux de clic par secteur :

taux-de-clic-moyen-emailing-moyenne-secteur

 

4. Quelle est la moyenne localement ?

Parmi nos clients, dans plusieurs secteurs d'activité, nous constatons sensiblement les mêmes taux moyens annuels. Ils sont compris entre 3,5 % et 6,8 %.

Notez tout de même que l'emailing n'est qu'une compostante d'une stratégie digitale efficace. N'oubliez pas de travailler entre autres,  votre référencement naturel, votre présence sur les réseaux sociaux et bien sûr votre stratégie éditoriale indispensable à votre visibilité.

Si vous souhaitez approfondir votre réflexion, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée pour savoir comment mettre en place une stratégie digitale ou à télécharger gratuitement notre guide

Je télécharge le guide de la stratégie digitale

Alexandre Robin

Après quelques années passées à étudier le Marketing, la Communication, et l'e-Commerce sur les bancs de l'IDRAC Montpellier et de l'ESC Toulouse, j'ai fait mes armes dans des structures variées : une pincée d’intranet chez Pierre Fabre, une bonne dose de digital (SEA, SEO, Social, UX/UI) sur Londres et beaucoup de CRM et de Conseil en SSII sur Paris. Mes postes de Chef de projets au sein d’entreprises internationales, start-ups, et éditeurs m'ont permis d’acquérir une vision globale des différents enjeux et leviers efficaces pour vous accompagner dans votre digitalisation.