La transformation digitale est au coeur des priorités des entreprises et plus que jamais avec les situations inédites que nous traversons (gilets jaunes, Covid...). Si les sites marchands et le secteur touristique restent précurseurs de la digitalisation du commerce, toutes les activités sont - ou seront tôt ou tard touchées - ici comme ailleurs.

La transformation digitale, kesako?

On en parle maintenant depuis plusieurs années. Parfois appelée transformation numérique (ou digitalisation), la transformation digitale de l’entreprise est en réalité la numérisation de son activité.

Attention, notez bien que nous parlons de l'intégralité de l'activité de l'entreprise. Et donc pas uniquement de  la  digitalisation du marketing et de la communication ou du commerce. Avoir une page Facebook ne fait pas de vous une entité digitalisée....

Car c'est en effet, un processus global, une véritable rupture, qui intègre toutes les innovations technologiques (CRM, Système d'information performant, marketing automation...) mais aussi commerciales dont l’entreprise a besoin pour maximiser, faire évoluer ou transformer sa chaîne de valeur et son business model.

Cela suppose également un changement de mentalité des collaborateurs (et du CODIR) et une acceptation de la rupture avec le modèle du passé.

La presse et les médias, la publicité ou le tourisme, secteurs que je connais bien, ou encore la photo ou la formation peuvent en témoigner.

Elle concerne toutes les entreprises avec des secteurs plus impactés à court terme que d'autres. Et bien que certains dirigeants remettent encore à plus tard leur transformation (le sempiternel "nous c'est différent, je connais mon secteur et mes clients ne sont pas digitaux ", ) il est évident que les récents événements vont encore accélérer le processus. Et on ne parle pas de la simple mise en place du télétravail.

Pourquoi s'intéresser enfin à la transformation digitale ?

Pour tout projet, avant de savoir comment le mettre en place, il est primordial de comprendre le "pourquoi" :

Vos clients sont maintenant digitaux

8 acheteurs sur 10 se renseignent en ligne avant d'acheter selon IFOP. Même en B2B. Les parcours d'achat sont multiples, omnicanal et le client dispose de toute l'offre disponible à portée de clics. Ces dernières années ont été marquées par une profonde évolution de leurs usages, par l’adoption des nouvelles technologies et de nouveaux supports (smartphones, tablettes), et à une multiplication des offres disponibles et des pratiques inhérentes à ces mutations. Lpremière raison de se lancer dans la transformation digitale complète de votre activité, est tout simplement que vos clients ont changé et se sont eux-mêmes digitalisés.

Votre business model s’essouffle

Toys R'us, Thomas Cook, Kodak, Blackberry mais aussi Paruvendu en ont fait les frais et pour ne pas vous rassurer, cela n’arrive pas qu’aux autres.Tous les secteurs doivent se réinventer et pas seulement les voyagistes ou les vendeurs de pièces détachées.

La transformation digitale redessine votre business model  et rebat les cartes, car avec l’avènement des poids lourds du e-commerce (Amazon, Aliexpress, Wish...) ou du tourisme en ligne (Booking, Airbnb...) quelques entreprises vont se retrouver en difficulté.

Vos concurrents ne sont plus seulement locaux

A l'heure des circuits courts et des nouveaux modes de consommation responsables, notamment pour le secteur alimentaire, il faut aussi noter que chaque entreprise avait en moyenne 6 concurrents en 2014, et qu'elle en compte 22 en 2018 (Source Hubspot).

Regardez votre smartphone et voyez les applications (et sites) que vous utilisez pour vous en convaincre.

Vous voulez capter des clients sur internet

Comment trouver des clients en ligne ? Après tout s'ils sont en ligne, il n'y a pas de raison de ne pas les attirer chez vous plutôt que chez le concurrent, non ?

Pour les capter, il vous faut non seulement un site web efficace , des outils de marketing automation et CRM mais surtout une vraie stratégie digitale.

Et plus d'excuses : le e-commerce représente toujours plus d’opportunités que de risques et offre de magnifiques perspectives de croissanceEt ne croyez pas que seules les entreprises "adaptées au e-commerce" sont concernées. Même un avocat spécialisé, une PME qui vend du financement, des cuisines, des machines agricoles, du matériel de chantier ou qui construit des piscines peut attirer des clients via internet.

Elle peut vous amener la croissance

La digitalisation est un relais/levier de croissance de votre activité

Elle va vous apporter entre autres :

  • Une nette diminution de vos investissements en publicité traditionnelle au profit d'une acquisition de prospects et clients moins chères (61 % selon Hubspot) et plus rentable.
  • L' augmentation de votre CA
  • Une diminution de la durée de vos cycles de ventes
  • Une réduction sans précédent de votre coût d’acquisition client (CAC)
  • L' agrandissement de votre zone de chalandise pour vendre de nouveaux produits vers de nouvelles cibles et de nouveaux marchés. A titre d'exemple, nous vendons en Espagne et en Belgique sans y mettre les pieds.
  • Une nette amélioration de votre notoriété et une visibilité hors pair Google
  • Une meilleure connaissance client pour offrir une expérience client inoubliable.

Vous souhaitez valoriser votre entreprise

Pour échanger avec une bonne dizaine d'entrepreneurs chaque semaine, je sais que "passer la main" est un sujet sensible.

A l’heure de la valorisation de votre activité, de nombreux éléments clés entreront en compte et le niveau de digitalisation sera audité à juste titre.

Une organisation qui a déjà entamé sa transformation digitale et fait preuve d’innovation est beaucoup plus attrayante sur le marché, qu’une autre qui n’a pas encore entamé sa mue ou qui a un business model qui s'essouffle.

Vous voulez améliorer la relation client

La relation client est en enjeu majeur.  Aujourd'hui l'expérience client prend en compte tous les points de contact d'un client avec la marque ou l'entreprise. Il s'agit ici de l'expérience globale d'une personne qui utilise un produit ou un service. 

Les cracks du commerce mondial l'ont bien compris puisqu'ils s'en servent comme moteur de croissance.

transformation-digitale-entreprise-flywheel-animation

Vous souhaitez enfin changer vos outils et méthodes

Si les consommateurs sont devenus digitaux, vos collaborateurs (y compris et surtout le CODIR et COMEX), vos services et offres doivent l’être également.

Amorcer sa transformation digitale est une magnifique opportunité de modifier en profondeur les méthodes “à Papa”.

Attention, il ne s'agit pas de se jeter sur les derniers outils en vogue sans réflexion préalable, sans objectifs clairs et vision stratégique partagée. Un outil sans méthode demeure voué à l’échec. De même, la meilleure méthode sans outil ad hoc aura une efficience très limitée.

Gardez en tête qu'une démarche SOMOCLO  (pour "social, mobile, cloud" ) est le nouveau triptyque des outils à mettre en place dans votre entreprise. Oui il faudra investir, dans les outils et les méthodes, donc dans vos équipes afin de leur proposer un projet qui a du sens et les fédérer autour de ce dernier.

 

Pour en savoir plus, lisez notre article sur les 9 bonnes raisons de vous lancer dans la transformation digitale de votre entreprise !

Les 4 piliers de la transformation digitale 

Selon Lkconseil, on dénombre 3 piliers faibles : l'entreprise, les pouvoirs publics, les organisations professionnelles, pour un pilier fort : le consommateur.

 

  • Pilier n°1 : Le consommateur, pilier fort

Le consommateur a évolué plus vite que les entreprises et ses attentes également. Suréquipé, ultra connecté, mieux informé, et de plus en plus volatile, il est le pilier fondamental de la mutation. Pourtant, les entreprises l'ont oublié en route. L'enjeu c'est le client.

  • Pilier n°2 : Les entreprises, pilier faible

En raison d'une compréhension limitée des défis à mener, des enjeux stratégiques,  et du changement de paradigme qui en découle, les entreprises ont du mal à "s'acculturer" à cette nouvelle donne. Pourtant les bénéfices sont certains selon une étude de Capgemini Consulting et du MIT qui montre que les entreprises qui ont saisi les opportunités qu'offrent la  transformation numérique ont une profitabilité supérieure de 26% et 9% de revenus additionnels par salarié.

  • Pilier n°3 : Les pouvoirs publics, pilier faible

Les pouvoirs publics n'ont pas été capables de saisir que cette rupture technologique était en réalité un enjeu global de métamorphose de la société, voire une révolution.

  • Pilier n°4 : Les organisations professionnelles, pilier faible

Elles n'ont pas été en mesure de diffuser au plus grand nombre les défis de la mutation et d'évangéliser le message auprès des patrons.

To be or not to be, that is the question !

Il y encore cinq ans, on pensait que "les entreprises étaient numériques ou ne l'étaient pas". Et nous pensions "déjà", que celles qui ne se transformeraient pas, ne survivraient pas car : 

  • La nature a horreur du vide : si vous ne faites rien, ne vous inquiétez pas, quelqu’un d’autre le fera à votre place.
  • Cela touche tout le monde : ce grand chambardement et dans une moindre mesure « l’ubérisation » (du nom de la société Uber qui met en relation chauffeurs de véhicules légers et utilisateurs) ne touchent pas que les voyagistes, les hôtels ou les taxis. Aucune entreprise ne peut échapper à un futur où les consommateurs sont connectés.

 


Bien que les freins à lever soient nombreux, la transformation digitale offre de belles opportunités. Alors passez au travers de ces 10 raisons de rater votre transformation digitale et lancez-vous pour de bon !

Pour en savoir plus, nous vous invitons à télécharger gratuitement notre ebook ci-dessous ou à consulter la page dédié à la digitalisation des entreprises.Télécharger mon livre