7 tendances du marketing pour 2017 à La Réunion

29 novembre 2016 par Thierry Calderon

Comme la photo ne l'indique pas, ce n'est pas un article de mode, et les fashionistas chers à Oscar de La Renta ne m'en voudront pas. Ce billet a pour but de dévoiler la collection des tendances du marketing pour 2017. En effet, si vous souhaitez monter sur le podium l'an prochain, donc vendre mieux et plus, vous pouvez commencer par parcourir les 7 tendances plébiscitées par les marketeurs "modernes". Allez, hop un petit tour en coulisses !

1. L'expérience utilisateur (UX)

L'amélioration de l'expérience utilisateur, la fameuse User Experience en VO est la nouvelle égérie. Les aspects de la relation client vont prendre en compte tous les points de contact d'un client avec la marque. C'est-à-dire l'expérience totale d'une personne utilisant un produit ou un service, depuis la phase de recherches d'information, à l'atelier du SAV en passant par le "chat" en ligne pour obtenir des renseignements sur les mensurations exactes d'une taille L.

D'une part, l'omnicanal, c'est-à-dire la fusion du physique, du digital et des canaux multiples de distribution (mobile, tablette, web, magasin, réseau sociaux, etc.) va permettre de suivre en simultané et temps réél les différentes intéractions d'un client avec une marque.

Si l’utilisateur revient au centre de toutes les préoccupations marketing,

c'est parce que le marketing revient lui-même au centre des stratégies d'entreprise.

D'autre part, le consommateur est de mieux en mieux informé et on ne peut plus "l'obliger" à acheter. Plus que jamais, les clients recherchent des informations, testent, passent à la cabine d'essayage, comparent et partagent leur avis et leur experience.

expérience utilisateur reunion.png
Enfin, les méthodes démodées viennent nuire à l'expérience client. Tenter de les contacter de manière intrusive sans qu'ils aient manifesté de l'intérêt est une stratégie obsolète. De même, les appels à "froid" cousus de fil blanc (ou gros doigt en version créole Réunionnais) ou la publicité de masse qui vient interrompre le consommateur sont révolues. Aux commandes des canaux de ventes, les clients/prospects font presque totalement abstraction des messages commerciaux et marketing traditionnels, même ceux des magazines de mode. 

 

2. La réalité augmentée et les technologies d'immersion

Au moins Pokémon Go aura servi à quelque chose : démocratiser la réalité augmentée. Alors certes à La Réunion, nous connaissons déjà des essais dans le tourisme, mais on commence à voir de belles initiatives comme Immersive Ways, qui pour sûr, trouveront des applications dans le marketing de demain.

En effet, Réalité augmentée (RA) et réalité virtuelle (RV) peuvent être un moyen d'attirer le chaland en magasin. De quelle manière ?
  • realite augmentee reunion.pngDerrière la vitrine ou devant la devanture d'un magasin pour générer des ventes e-commerce et/ou du trafic en magasin
  • En mobilité avec un smartphone pour générer du trafic en boutique
  • Sur le point de vente pour favoriser l'expérience client, le géolocaliser, lui donner des informations additionnelles sur un produit, sa disponibilité et favoriser les opportunités de ventes croisées (cross-selling) ou de montée en gamme (up-selling)

A terme, le client pourrait également être assisté virtuellement dans son processus d'achat grâce à l'intelligence artificielle

 

3. La Data visualisation

Amis des graphiques, diagrammes, cartographies, infographies et camemberts, vous allez adorer la data visualisation, ou l'art de rendre digérable, lisible et compréhensible des tonnes de données récoltées dans tous les services de l'entreprise.  

Fini les patchworks de données !

data visualisation.png

Au delà de l'infographie, la "dataviz" présente des données également en vidéos. Très utile pour analyser et prendre des décisions business comme le prouve la jeune pousse Réunionnaise Datarocks.io.

 

4. Le marketing automation

Comme en 2016, c'est un des principaux challenges des directions marketing en 2017. S'équiper d'un outil fiable de marketing automatisé est devenu indispensable pour les sociétés qui ont compris l'importance d'aligner les ventes et le marketing, de les faire travailler ensemble avec des objectifs SMART partagés.

Le fil et l'aiguille enfin réunis !

 

Le marketing automatisé peut être défini comme l’automatisation d’une suite d’actions "tailored" (faites par un tailleur), de scénarii pré-établis et de campagnes dédiées à l’optimisation de la gestion des leads (demandes de RV, d'essais, de renseignements, prospects pas encore en phase d'achat...).

En B2B, et dans certains cas en  B2C, le marketing automation a pour objectif :
  • d'optimiser la génération de leads liée à des contenus que l'on produit sur son site internet (optimisation des formulaires et landing page comme celle-ci par exemple)
  • de qualifier et attribuer des scores à ces leads, c'est la phase de scoring
  • de gérer et entretenir ou "couver" ces leads, c'est la phase de lead nurturing (la couveuse de prospect en version française, je sais que vous n'êtes pas fans des anglicismes, mais mercatique est moins classe que marketing et sonne plus "Montréal")
  • d'alimenter efficacement les équipes commerciales en leads cousus main  

"Tiens voilà l'annuaire, y'a tous les artisans tailleurs dedans !"

marketing automation reunion.png

Vous l'avez compris, le marketing automation doit donc permettre d’augmenter la productivité et l’efficacité du service marketing pour alimenter les équipes commerciales en leads mieux qualifiés (et pas l'éternel fichier excel, le bottin, ou le fichier consulaire pas à jour...). C'est en cela qu'il est indispensable et qu'il peut constituer un avantage concurrentiel.

Le marketing automation, c'est du prêt-à-porter... mais sur-mesure !

 

5. Vivez content, vous vivrez en ROI 

Bon, il s'agit en fait d'un proverbe oriental, qui s'applique parfaitement au marketing de contenu (content marketing) et au ROI.

L'heure est à la maximisation de votre ROI (retour sur investissement) pour vous concentrer sur ce qui augmente durablement vos ventes

contenu roi.pngDans un article précédent, nous vous donnions les 5 clés pour faire les bons choix à l'heure de construire votre budget. Il y a tout juste 20 ans, les annonceurs payaient les impressions pour être vus sur internet, le fameux CPM (coût pour mille). Au début des années 2000, les mêmes annonceurs souhaitaient payer au clic (Pay Per Click, CPC). En 2017, ils veulent payer pour les leads (CPL) ou les ventes (CPA). Heureusement, il existe d'autres solutions pour générer du trafic sur votre site et faire défiler les leads comme les élégants mannequins sur le podium : le content marketing.

Mettez donc sans hésiter au catalogue 2017, une stratégie de marketing de contenu.  Vous pouvez attirer des prospects, au moment où ils recherchent des solutions à leurs problématiques. Couplé à de l'inbound marketing,  vous pourrez apprécier les résultats au bout de quelques mois, pour en moyenne 62% d'économie de budget par rapport aux méthodes classiques.

 

6. Content marketing : la vidéo comme nouvelle muse

La vidéo est clairement le format de contenu le plus plébiscité. Youtube est le deuxième moteur de recherche au monde. "Comment réaliser un point tige ?" ou "qu'est ce que l'inbound marketing" sont directement tapés dans le célèbre site qui appartient à... Google.

7. La personnalisation : le tailleur sur mesure

Dans les années 1980,  les marketeurs segmentaient chaque jour mieux les offres et rêvaient du marketing "one-to-one". Dans les années 1990, Don Peppers et Martha Rogers démocratisent le concept du marketing personnalisé

personnalisation reunion.pngMais depuis l'avènement du digital, les actions de marketing "one-to-one" deviennent des actions contextualisées : grâce au stockage des informations dans votre CRM (logiciel de gestion de la relation client), et interactions avec la marque , nous pouvons affiner pour délivrer le bon contenu, au bon moment sur le bon support.

Certes, l'adage "Content is king" est toujours d'actualité mais aujourd'hui nous pouvons affirmer que le contexte est tout aussi puissant. Il ne sert en effet, à rien de broder du contenu, même s'il est d'excellente qualité, si on ne le distribue pas à la bonne personne, au bon moment et sur le bon support.

La presse produit encore des articles raffinés, qui ne sont hélas pas distribués au bon moment, et qui du coup se retrouvent noyés dans la masse d'informations alors qu'ils auraient mérité un meilleur sort. Surtout quand l'on sait ce que coûte de faire un bon "papier"...  


 Si vous avez d'autres tendances à partager, n'hésitez pas à laisser un commentaire. En attendant, je vous invite à télécharger gratuitement notre ebook ci-dessous :

 Téléchargez gratuitement notre ebook !

Thierry Calderon

Après 15 ans d'expériences professionnelles dans des secteurs d'activité variés, en France et à l'international, j'ai créé la 1ère agence d'Inbound Marketing à La Réunion et dans l'Océan Indien. J'accompagne les entreprises et les équipes marketing et vente dans leur transformation digitale, en les aidant à trouver des clients via le web (inbound et social selling). L'objectif : la croissance ! A La Réunion, j'ai notamment été Directeur de l’Hôtel Bellepierre****, mené la digitalisation du Groupe Média du Journal de l’île (clicanoo.re, 1er site réunionnais) comme Directeur du Développement ou dirigé le lancement de l'Hôtel Dina Morgabine *** en tant que consultant. N'hésitez pas à me contacter et à nous suivre sur les réseaux sociaux.