Tout savoir sur l'A/B testing pour votre site internet

27 juillet 2018 par Ilyes Benchora

"L'A/B testing, ce n'est pas juste montrer deux versions d'un même produit et observer ce qu'il se passe. C'est une question d'expérience...  Ce qui compte, ce n'est pas qui sont les gens ou ce qu'ils vous disent, mais ce qu'ils font !" ce sont les mots du responsable produits innovations de Netflix.

Que vous exploitiez un site e-commerce, un site d’actualités ou une application mobile, vous cherchez probablement à améliorer votre taux de conversion. Pour ce faire, rien de telle que la méthode A/B testing. En effet, elle permet d’optimiser continuellement l’expérience utilisateur (UX dans le jargon, pour User eXperience) et de répondre efficacement aux besoins des internautes et de mieux connaître votre persona.

Dans cet article, nous vous donnons les clés pour comprendre l’A/B testing et le mettre en place.

A - Qu’est ce que la méthode A/B Testing ?

L’ A/B testing consiste à comparer le comportement des internautes sur deux versions d’une page de site internet (ou d’une application) avec le même nombre de visiteurs et d’identifier laquelle des deux est la plus performante. Cela permet déjà d’avoir un aperçu sur le comportement de vos internautes. Le but de ces tests étant de déterminer la page qui enregistre le taux de conversion le plus élévé. Aussi dans le même objectif, comparer celle qui est la plus adaptée à votre persona (votre cible).

Dans un second temps, vous pourrez analyser les résultats des deux versions A et B afin de déterminer laquelle comprend le plus de clics, de leads, de conversions ou d’achats. Enfin, après avoir analysé ces indicateurs de performance, vous déterminerez la stratégie digitale adéquate.

 

B - Quels éléments tester sur son site internet ?

 

ab-testing-reunion-elements

 

1.La Home page :

Votre page d’accueil est très importante pour votre site en ligne puisque c’est la première page que verra l’internaute. Celle-ci est la “vitrine” qui vous donne envie de rentrer dans la boutique (ou de naviguer sur le site / application). Alors, afin de l’optimiser parfaitement, testez certains éléments dans sa mise en page. Le but est qu’elle soit attractive et qu’elle donne envie aux utilisateurs d’aller plus loin !

 

2. Les “Calls To Action” (CTA) :

Le CTA renvoie à une landing page qui est entièrement dédiée à l'offre en question. Le changement de vos appels à l’action se fait dans le détail car des modifications aussi minimes soient-elles peuvent influencer votre taux de conversion. Testez la forme, l'emplacement, les couleurs, le bouton et le texte de vos appels à l’action afin d’inciter les internautes à cliquer dessus.

 

3. Les Landing pages :

Elle joue donc un rôle majeur dans la conversion de votre audience. Testez différents types de landing pages, tant dans le fond (votre contenu doit être clair et concis) que dans la forme (personnalisez votre page dans son style/design ou sa structure). Vous pouvez changer soit le titre, soit le CTA, soit le paragraphe de texte, mais ne changez pas plus d’un élément sur cette page, car vous ne pourrez sinon jamais savoir quel est l’élément qui est vraiment rseponsable de ce boost côté performance.

 

4. Les visuels

Les images qui complètent votre contenu sont toutes aussi importantes que le texte lui-même. Il est recommandé d’essayer différents types de visuels afin de faire passer votre message de différentes façon possible. Par exemple, n'hésitez pas à utiliser des images humoristiques, des illustrations voir des pictogrammes. Tout dépendra de l'impact du message que vous voulez lui donner (et de votre audience). Aussi, vous pouvez rendre votre visuel davantage esthétique en jouant sur : la teinte, la saturation, la luminosité, le contraste etc.

 

5. Les Formulaires

Il est nécessaire de créer des formulaires adaptés à votre audience. Vous pouvez tester la modification du libellé des champs, la suppression de certains champs non obligatoires, la disposition en ligne ou en colonne. Nous le rappelons, un formulaire présentant trop de champs pourrait être perçu comme trop contraignant à renseigner, et aura l’effet inverse de celui désiré : au lieu de collecter un maximum d’informations sur votre prospect, vous n’en collecterez aucun. Concentrez-vous sur les champs nécessaires pour atteindre l’objectif : nom, prénom, email pour télécharger une brochure, ajoutez un numéro de téléphone pour un formulaire de prise de RDV. Vous pourrez par la suite enrichir votre connaissance client avec d’autres formulaires.

 

6. Les emails

Vous pouvez également faire de l’A/B testing sur vos emails, mais tout comme pour les landing-pages, ne changez qu’un seul élement : jouez sur l’objet d’email, et évaluez celui qui présente le meilleur taux d’ouverture, jouez ensuite sur le corps de l’email pour optimiser vos clics : positionnement calls-to-action, texte, images, tournures de phrases…

 

C- A/B Testing : quels sont les avantages à en tirer ?

Que ce soit dans un point de vente physique ou sur un site e-commerce, si vous vendez un produit ou un service, il est préférable pour répondre aux besoins de vos clients d’avoir leurs coordonnées par le biais d’un formulaire par exemple (c’est la base pour faire mûrir la relation client .

Le A/B testing permet ainsi de :

  • mesurer efficacement la performance de votre site (ou application). Etant au courant des changements qu’il faut mettre en place ou non, vous êtes en mesure d’optimiser vos conversions par le biais de statistiques réelles et non de votre simple intuition (cela ne marche pas à tout les coups !)
  • Construire des hypothèses et de mieux comprendre comment certains éléments peuvent influencer le comportement de vos utilisateurs
  • Améliorer continuellement l'expérience utilisateur  lorsqu’il navigue sur votre site internet car vous affichez ce qui lui plaît davantage.

 

D - Comment analyser les résultats de l’A/B testing ?

N'appréhendez plus le moment où vous devez analyser les résultats de votre stratégie digitale. La méthode d’A/B testing permet justement de vous donner toutes les informations pour écarter les versions qui ont le moins fonctionné, et ainsi garder les plus performantes.

ab-testing-reunion-analyse

Cette méthode doit au minimum proposer une interface de reporting indiquant :- les conversions enregistrées par version

  • le % d’amélioration par rapport à l’originale
  • l’indice de fiabilité statistique enregistrée pour chaque version : il faut que la différence de performance soit représentative pour pouvoir en tirer des conclusions !

Pour affiner plus précisément votre analyse, n’hésitez pas à segmenter les résultats par catégorie (ex. : interface utilisée, source de trafic, origine géographique des visiteurs, typologie de clients, etc.).

Pour en savoir plus, si les enjeux du digital notamment à La Réunion vous intéresse,  n'hésitez pas à télécharger gratuitement notre guide :

Je télécharge le guide de la stratégie digitale

Ilyes Benchora

Futur diplômé de l’école Sup De Co La Rochelle, Ilyes a toujours eu plaisir à s’investir dans le milieu du digital, par l’émergence et les enjeux à venir dans les entreprises. C’est avec nous qu’il a décidé d’apprendre, comprendre et participer réellement à la transformation numérique des entreprises. Conscient également du potentiel de l’Ile dans laquelle il est arrivé adolescent, c’est avec une forte envie qu’il revient à La Réunion pour faire partie de ce challenge : la transition numérique des entreprises locales que notre agence entend accompagner sur cette démarche.